PETITOT, Louis

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 08/11/2016

Identité

Nom de Famille : PETITOT
Prénom : Louis-Messidor-Lebon
Date de naissance : 22 juin 1794
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : ler juin 1862
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Sculpteur Pierre Petitot (1760-1840).
Famille : Louis-Messidor deviendra le gendre de Pierre Cartellier.

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : École nationale de peinture, de sculpture et d’architecture de Paris en 1812.
Maître : Pierre Petitot, père, puis Atelier de Laistre, puis Pierre Cartellier.

Carrière

Carrière : Sculpteur
Salons, expositions :

Il participe aux Salons de 1815, 1819, 1822, 1827, 1831, 1835, 1836, 1842, 1847, 1850, 1852, 1853, 1855, 1857, 1859. Membre de la Fondation Taylor, 1845. Président d’honneur, 1857.

 
Oeuvres représentatives :

Ulysse chez Alcinoüs, roi des Phéaciens, statue en marbre au château de Fontainebleau,en 1819 ; Un jeune chasseur blessé par un serpent porte la main à sa blessure, 1822 au Musée du Luxembourg ; Saint-Jean l’Evangéliste ; un Buste colossal, en marbre, de Claude de Forbin, chef d’escadre, au château de Fontainebleau. En 1824, Apollon recevant l’hommage des Beaux-Arts ; Minerve présidant aux récompenses accordées aux Arts ; Le martyre de Saint-Maurice ; La Capitulation du général Ballesteros à Campillo, bas-relief pour l’Arc-de-Triomphe du Carrousel ; En 1827, Louis XIV, statue colossale en bronze pour la ville de Caen ; L’Abondance, décoration d’un des quatre piédestaux extérieurs de la Bourse. Petitot expose au Musée du Luxembourg une  statue en marbre représentant Un génie héroïque, dédiée aux héros de juillet 1830. Il fait le Monument de la Reine pour l’Église de la Madeleine et le Monument à Louis-Napoléon Bonaparte pour l’église Napoléon-Saint-Leu.

 
Enseignement : Professeur à l’École des beaux-arts de Paris du 16 novembre 1845 à sa mort en 1862. (il remplace le baron François-Joseph Bosio).
Distinctions :

Médaille de première classe au Salon de 1819.
Chevalier de la Légion d’honneur en 1827. Officier  en 1860.
Membre de l’Académie des beaux-arts : élu le 14 mars 1835, 2ème section, fauteuil III.

 
Bibliographie :

Bénézit, Lami. Gabet.
Mettrier, Alfred, Pierre Petitot (de Langres) et son fils Louis Petitot. Notice biographique, Langres, 1869.
Beulé, de Gilbert, Institut de France, Discours pour les funérailles de Pierre Petitot, 3 juin 1862. Paris : Firmin Didot,
Bonfait, Olivier, Maesta di Roma, da Napoleone all ’Unita d’Italia. D’Ingres à Degas. Les artistes français à Rome, Rome : Villa Médicis, 2003. Milan : Electa,  2003, p. 540.

Notes :

1) Société créée le 20 juin 1818, à l’initiative de plusieurs Prix de Rome reçus entre 1804 et 1818  : Caristie, Coiny, Cortot, Dedreux, Huyot, Langlois, Lesueur, Petitot,  Roll, Roman, Seurre, invités à la campagne par Charles Thévenin. Le nom de la société cipollésienne ou cipolaisienne vient de «cipolla» (oignon). Les réunions avaient lieu à Rome et à Paris (Voir les détails,  dans Lapauze, tome II, p.150).

 

Situation géographique

Géolocalisation