PEYRON, Pierre

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 09/11/2016

Identité

Nom de Famille : PEYRON
Prénom : Pierre
Date de naissance : 15 décembre 1744
Lieu de naissance : Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Date de décès : 20 janvier 1814
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Jean-Dominique (1712-1765), administrateur des affaires de la Provence
Mère : Claire Rolland
Famille :

Un frère né en 1748, diplomate  et écrivain.
Jean-François épouse Henriette-Nicole Picquet, fille du chirurgien du Duc d’Orléans et nièce de l’architecte  Nicolas-Henri Jardin.

 

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études :

École de dessin d’Aix-en-Provence créée en 1765. 
Premiers maîtres  : Claude Arnulphy. Michel-François Dandré-Bardon.
Académie royale de peinture et de sculpture en 1767. 
Prix de quartier : 1770 (2M), 1771 (1M).
École royale des élèves protégés : 1773-1775.
Brevet du 31 août 1775.

 
Maître : Louis-Jean-François Lagrenée, l’aîné

Carrière

Carrière :

Agréé le 27 septembre 1783. Académicien (30 juin 1787, morceau de réception : Curius Dentatus refusant les présents des ambassadeurs samnites. Administrateur de la Manufacture des Gobelins. Membre de la Commission temporaire des arts, nommé le 11 janvier 1795.

 
 
Salons, expositions : Salons de 1785, 1787, 1789, 1791, 1796, 1798, 1799, 1800, 1804, 1806, 1808, 1812.
Bibliographie :

PV. VIII, 117. Corr. XIII, 171. Sanchez, 1359-1361. 
Tuetey, Louis, «Procès-verbaux de la Commission temporaire des arts publiés et annotés par...». Paris, imprimerie nationale, 1912-1917.
Rosenberg, P.,  Van De Standt, U., Pierre Peyron -1744-1814-, Paris, Arthéna 1983. 
« Les peintres du Roi 1648-1793 » Catalogue Tours 2000 (R 385).
L’Antiquité rêvée, innovations et résistances au XVIIIe siècle, G. Faroult, Ch. Léribault, G. Scherf (dir.). Paris, Musée du Louvre, 2 décembre 2010 - 14 février 2011.Gallimard, 2010. 

Notes :

1) La reprise des Envois est due à la volonté de 3 artistes nommés à la tête des 3 institutions à peu près en même temps : Joseph-Marie Vien (directeur de l’École royale des élèves protégés entre 1771 et 1775),  Jean-Baptiste Pierre (directeur de l’Académie royale de peinture et de sculpture entre 1770 et 1789) et  Noël Hallé (directeur de l’Académie de France à Rome en 1775)

 

Situation géographique

Géolocalisation