RIGAUD, Hyacinthe

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 14/11/2016

Identité

Nom de Famille : RIGAUD
Prénom : Hyacinthe
Date de naissance : 18 juillet 1659
Lieu de naissance : Perpignan (Pyrénées Orientales)
Date de décès : 29 décembre 1743
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Matias Rigau, tailleur d’habits
Mère : Maria Serra
Famille : Grand-père et grand-oncle : peintres décorateurs. Yacinthe épouse une veuve, Madame Le Juge, née Marguerite-Elisabeth de Houillei de Gouy.

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture en 1682
Maître : Antoine Ranc le Vieux, Charles Le Brun

Carrière

Carrière :

Agréé le  5 août 1684. Académicien (2 janvier 1700, morceau de réception : Portrait du sculpteur Martin van den Bogært, dit Desjardins -vers 1640-1694  et reçu le 26 mai 1742 confirmant la séance du 2 janvier 1700).  Rigaud a de nombreux collaborateurs pour répondre à une clientèle prestigieuse.

 
Salons, expositions : Salons de 1704, 1725, 1738, 1742, 1743, 1745, 1746, 1759.
Oeuvres représentatives : Il invente le portrait d’apparat : celui du duc d’Orléans en 1688 puis, à partir de 1690,  ceux du duc de Bourbon,  de la princesse de Carignan, de Philippe de Savoie, etc.  
Les portraits du Roi commencent en 1694. Les plus réputés sont ceux de Louis XIV et du futur Philippe V d’Espagne, peints en 1700. 
Enseignement :

Adjoint à professeur (1702), professeur (1710), adjoint-recteur (janvier 1733), recteur (novembre1733).
Directeur de l’Académie royale de peinture et de sculpture (chargé par quartier des fonctions de directeur entre 1733 et 1735)

 
Distinctions : Peintre du Roi, anobli par la ville de Perpignan et confirmé par le roi en 1723, chevalier de l’Ordre de Saint-Michel (22 juillet 1727).
Bibliographie : PV. II, 219. Corr. I, cité 117-118. Jal (notice, 1062-63). Sanchez, 1448-1451.
Mesuret, R., « Le Musée Rigaud à Perpignan », Revue Française, supplément n°87, mars 1957.
Luna, J.J., « Hyacinthe Rigaud et l’Espagne », Gazette des Beaux-Arts, 1978. Colomer, C., « Y. Rigaud - 1659-1743 », Perpignan, 1973. in Catalogue « La peinture de Langue d’Oc (Aspects de la peinture dans les sociétés de langue d’oc de 1700 à 1735). Centre culturel de l’abbaye de Flaran, juillet-septembre 1984, p. 35-38.
James, Ariane, Hyacinthe Rigaud (1659-1743) ou le miroir de Clio, Position de thèse, Paris, École des Chartes, 1995.
«Les peintres du Roi 1648-1793» Catalogue Tours 2000 (R 146, R 277).

Situation géographique

Géolocalisation