ROËTTIERS fils, Jacques III

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 14/11/2016

Identité

Nom de Famille : ROËTTIERS fils,
Prénom :

Jacques III1

 
Date de naissance : 29 août 1707
Lieu de naissance : Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
Date de décès : 17 mai 1784
Lieu de décès : Paris (Galeries du Louvre)
Genre : M

Famille

Père :

Norbert (1666-1727) neveu de Joseph, le remplace à sa mort comme tailleur général des monnaies. (Académicien 1722)

 
Mère : Winifride Clark.
Famille :

Oncle : Joseph, né à Anvers (1635-1703), naturalisé en juillet 1674, logé au Louvre en 1679. Nommé graveur général  des monnaies en 1682 et académicien  (28 décembre 1682). Marié à Élisabeth Nillis, fille d’un médailleur.
Jacques III occupe le premier rang dans la fratrie. Il épouse le 13 janvier 1734 Marie-Anne, fille de Nicolas Besnier, écuyer, maître-orfèvre et co-directeur de la Manufacture de Beauvais avec Oudry.

 
 

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture en 1727

Carrière

Carrière :

Graveur général des monnaies d’Angleterre en 1731.  Orfèvre ordinaire du Roi en 1732. Académicien (2 octobre 1773, morceau de réception : Portraits de Locke et de Newton). Il travaille  pour le Prince électeur de Cologne. Garde de l’orfèvrerie du Roi en 1754. Logé au Louvre. Salon de 1775.

 
Distinctions : Anobli en février 1772. Écuyer.
Bibliographie :

PV. IV, 32. N’est pas dans la Table de la Correspondance.  Jal (notice, 1072). Lami, 2, 294-295. Sanchez, 1475. 
Aubert de La Chesnaye des Bois, F.A., Dictionnaire de la noblesse contenant les généalogies, l’histoire et la chronologie des familles nobles de France...Paris, chez A.Boudet, (1778), p. 240.
Bingen, J. Les Rœttiers, graveurs en médaille des Pays-Bas méridionaux, Beaux-Arts, tome VIII, fasc.1, 1950.

Notes :

1) Guiffrey présente le lauréat comme «Roettiers, fils de Norbert Roettiers» et Lami comme «Roëttiers de la Tour». 

 

 

Situation géographique

Géolocalisation