ROUSSEAU, Samuel-Alexandre

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : François Schommer
Notice créée le 16/11/2016

Identité

Nom de Famille : ROUSSEAU
Prénom : Samuel-Alexandre
Date de naissance : 11 juin 1853 à
Lieu de naissance : Neuve-Maison (Aisne)
Date de décès : 1er octobre 1904
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : facteur d’harmoniums
Famille : Un fils, Marcel-Auguste (1882-1955), Second premier grand prix de composition musicale de 1905. Une petite fille, Evelyne Plicque-Andréani, Prix de Rome de composition musicale, 1950.

Etudes

Discipline : COMPOSITION MUSICALE
Lieu d'études : Conservatoire de musique de Paris en 1867
Maître :

Professeurs : César Franck (orgue),  Antoine Marmontel (piano), Jules-Laurent Duprato (harmonie), François Bazin (composition). Premier prix d’orgue en 1877.
Second second prix de Rome en 1876, cantate, «Judith».

 

Carrière

Carrière :

Organiste accompagnateur à l’église Sainte-Clotilde à Paris, de 1870 à 1879 puis en 1882. Compositeur d’œuvres religieuses, de nombreuses messes et requiems.
Chef des Chœurs à la Société des concerts du Conservatoire et chef d’orchestre du Théâtre de la Gaîté Lyrique, 1892
Critique musical pour L’Éclair et pour la revue Le Maître de chapelle.Président de la Société des compositeurs de musique en 1904.

Oeuvres représentatives :

Opéras et  œuvres lyriques Merowig, 1892 ; La cloche du Rhin, 1898 ; Milia, 1904 et Léone jouée à titre posthume en 1910.

 
Enseignement : Il enseigne l’harmonie dans la classe de femmes au Conservatoire de Paris à partir de 1898
Distinctions : Prix Cressent de l’Institut en 1879. Prix de la ville de Paris en 1892. Officier de l’Instruction publique en 1897. Officier d’Académie en 1899. Chevalier de la Légion d’honneur en 1900.
Bibliographie : Site "Musica et memoria", Denis Havard de la Montagne.

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis