SOLDI, Émile-Arthur

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Anonyme
Notice créée le 21/11/2016

Identité

Nom de Famille : SOLDI ou Soldi-Colbert (Soldyck)
Prénom : Émile-Arthur
Date de naissance : 29 mai 1846
Lieu de naissance : Belleville (Seine)
Date de décès : 14 mars 1906
Lieu de décès : Rome (Italie)
Genre : M

Famille

Père : Professeur d’allemand.
Famille : Parents danois

Etudes

Discipline : GRAVURE EN MÉDAILLES
Lieu d'études : Apprenti relieur. École impériale et spéciale des beaux-arts, 7 octobre 1863. Gravure et sculpture.
Maître : Eugène Farochon, Eugène Lequesne, Augustin Dumont

Carrière

Carrière :

Portraitiste de la haute société.  Graveur habilité à recevoir des commandes en 1874. Il écrit un ouvrage sur la sculpture italienne, des articles  dans la revue  L’Art de 1877 à 1883. Il contribue à la fondation de la Société des fouilles archéologiques. Président  de la section d’histoire de l’art à la Société de numismatique.
Ses publications ; Comptes rendus de mémoires se rapportant à l’histoire de l’art, lus à l’Académie  des inscriptions et belles-lettres, à la Société française de numismatique et d’archéologie, Paris : impr. de J. Le Clerey 1874.

Salons, expositions : Salons de 1873 à 1898.
Oeuvres représentatives : Il fait des médailles  pour le centenaire de Bolivar au Vénézuela à la demande du président Guzman Bianco, en 1883. Il fait des sculptures pour le Trocadéro en  1878 et pour la façade du Grand Palais en 1900.
Distinctions : Médaille de troisième classe en 1873. Grand prix à l’exposition de Caracas en 1883.
Chevalier de la Légion d’honneur en 1878.
Bibliographie :

Archives du Salon des artistes français. Bénézit.
Belaubre, Jean, «Arthur Soldi», Bulletin du Club français de la médaille n° 37, 1972.
Peigné, Guillaume, Notice inédite sur Émile Soldi, documentation Musée d’Orsay, 2002. 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis