TRÉVÉDY, Yves

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 25/11/2016

Identité

Nom de Famille : TRÉVÉDY
Prénom : Yves-Louis-Gérard-Marie-Léon
Date de naissance : 16 novembre 1916
Lieu de naissance : Rennes (Ille et Vilaine)
Date de décès : 8 septembre 1986
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Joseph, breton, avocat à la Cour d’appel
Mère : Marguerite de La Fosse

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : École nationale supérieure des Arts décoratifs.
École nationale des Beaux-Arts de Paris, 28 mai 1936.
Maître : Louis Roger

Carrière

Carrière : Pensionnaire de la Casa Velasquez en 1949-1950.
Salons, expositions :

Sociétaire du Salon des artistes français. Il expose au Salon d’Automne, au Salon des Tuileries. Expositions personnelles  à Lausanne, Genève, Bruxelles, Paris.

 

 

 

 

Oeuvres représentatives :

Décorations murales : Saint-Malo 1952. Paris 1952, 1953, 1954. Caen 1953. Arcachon 1956. Serre-Ponçon, 1962, Brest 1962, Douchery, Lorient 1967. ; des vitraux à Bretteville-sur-Odon en 1959 ; des tapisseries à Cancale en 1958. Une décoration pour l’ Ambassade de France à New-York 1957.

 
Enseignement : Professeur à l’École Polytechnique. Directeur du Département des arts plastiques.
Distinctions : Mention honorable en 1939. Médaille d’argent en 1941. Prix de la Casa Vélasquez, 1949. Prix Zuber, 1941 Chevalier des arts et lettres, 1957.
Bibliographie :

Acte de naissance et de décès,  mairie de Rennes. AJ 52 / 1175.   Bénézit. Archives Villa Médicis (carton 312). Annuaire Casa Velasquez. 
«Yves Trévédy», Documents n°199, p.12-14. Genève 1963.
Guégan, André, Le Quintrec, Charles, Yves Trévédy et l’univers intérieur, Champigny-sur-Marne, 1969.
Rincé, Dominique, «Yves Trévédy», École Polytechnique, 1981.
«Yves Trévedy et quelques autres amis», École Polytechnique, Palaiseau, 1991. 

Notes :

1) La Villa Médicis est séquestrée par le Gouvernement italien le 22 juin 1940. L’Académie de France à Rome s’installe à la Villa Paradiso à Nice. Robert Pougheon est nommé directeur à titre provisoire le 1er octobre 1942 en remplacement de Jacques Ibert. En mars 1944, l’Académie doit quitter Nice et se replier au chateau de Fontainebleau où elle reste jusqu’au 13 mars 1946. Pendant la guerre, les concours de 1940 et 1941 n’ont pas lieu. Les lauréats des concours de 1942 à 1944 arrivent à Rome en 1946 en même temps que les Prix de Rome de 1945 pour finir leur pension commencée à Nice et à Fontainebleau.

 

Situation géographique

Géolocalisation