VAN CLÈVE, Corneille

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 26/11/2016

Identité

Nom de Famille : VAN CLÈVE
Prénom : Corneille
Date de naissance : Baptisé le 10 juin 1646
Lieu de naissance : Paris (paroisse Saint-Jacques de la Boucherie)
Date de décès : 31 décembre 1732
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Josse, orfèvre
Mère : Madeleine Greslé (veuve d’un orfèvre)
Famille :

Grand-père : Corneille Van Cleven,  orfèvre naturalisé par Henri IV en 1606.Corneille est l’aîné de 8 enfants.
Il épouse le 31 janvier 1682 Marie-Antoinette De Meaux de Vallière (demi-sœur de Nicolas de Launay orfèvre nommé, par la suite, Directeur de la Monnaie des Médailles du Roi). Ils ont  un fils,  Joseph, 1er Prix de sculpture en 1701 qui meurt à 28 ans en 1711.

 

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture.
Maître : Peut-être un des frères de François Anguier.

Carrière

Carrière :

Agréé le 30 mars 1680. Académicien (26 avril 1681, morceau de réception Polyphemus). Logé au Louvre (1707). 

 
Salons, expositions : Salon de 1704
Oeuvres représentatives : Versailles (Mercure, Ariane endormie, un groupe d’enfants, etc.), Meudon, Marly (La Loire et Le Loiret, de 1699 à 1711) et Invalides.
Enseignement :

Adjoint à professeur (1691), professeur (1693).
Directeur de l’Académie Royale (4 juillet 1711- 7 juillet 1714).
Adjoint à recteur (1706), recteur (1715), chancelier (1720).

 
Bibliographie :

PV. II, 163. Corr. I, 32. Thomassin, (Corr. II, 107). Jal (notice, 389). Lami, 1, 482-487. Sanchez, 372.
Feray, J. « Épaves de Marly », BSHAF, vol.111-113, 1979. 
Souchal, François, French Sculptors of the 17th and 18th centuries. The Reign of Louis XIV, Londres, Faber and Faber, 1977-1993, notice, vol. III, 367 et suiv. 
Bresc-Bautier, G. , La sculpture du parc de Marly (II). Louvre, feuillet 5 38. 

Notes :

1) Lapauze émet des doutes sur sa présence à Rome en 1671 (p. 31).
2) Ariane endormie (Ariane du Vatican). Copie romaine du IIe siècle après J.C. d’après un original hellemistique du IIIe siècle av. J.C. (Pergame ou Rhodes). Au Vatican, musée Pio-Clementino.