VAN LOO, Pierre, le jeune

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 27/11/2016

Identité

Nom de Famille : VAN LOO, le jeune
Prénom :

Pierre1

 
Date de naissance : 29 août 1719
Lieu de naissance : Rivoli près de Turin (en Savoie)
Date de décès : 24 brumaire an IV (15 novembre1795)
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Jean-Baptiste (1684-1745) peintre
Mère : Marguerite Le Brun
Famille :

Frères : Louis-Michel (1707 -1771), François (1708-1732). Pierre occupe le troisième rang dans la fratrie.  Il épouse Marie-Marguerite Le Brun (avec dispense sur le double empêchement du second degré de consanguinité) le 26 octobre 1747. Ils ont plusieurs enfants dont un fils François-Gaspard.
Oncle : Charles-André dit  Carle.

 

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture en 1737
Maître : Son père, Jean-Baptiste Van Loo

Carrière

Carrière :

Agréé le 26 novembre 1746. Académicien (30 décembre 1747, morceau de réception : Le Martyre de Saint-Sébastien). Peintre du roi de France et  logé au Louvre. 

 
Salons, expositions :

Salons de 1747, 1761, 1763, 1769, 1771, 1773, 1775, 1777, 1779, 17812, 1783, 1785.

 
Enseignement : Adjoint à professeur (1760), professeur nommé le 7 juilllet 1770, confirmé le 30 novembre 1794 ; enseigne jusqu’à sa mort en 1795.
Distinctions : Écuyer. Premier peintre du roi de Prusse
Bibliographie :

PV. V, 237. Corr. IX, 418. Jal (notice, 797). Herluison, 260 et suiv.. Sanchez, 1647-1649. Oulmont, Ch., «Amédée Van Loo, peintre du roi de France», Gazette des Beaux-Arts, août 1912, p.141-142. 
«Les peintres du Roi 1648-1793» Catalogue Tours 2000 (R 287). 
Ginoux, G., «Liste chronologique des peintres Van LOO (1585-1785)», NAAF, n°1 –2 1890, p.257-258. 
Mozziconacci, J.F., Astro, C., Zanella, A., Les Van Loo, fils d’Abraham, Catalogue de l’exposition. Musée des beaux-arts, Nice, 1er novembre 2000-28 février 2001.
Chappey, Frédéric, « Les professeurs de l’École des Beaux-arts (1794-1873) » dans Romantisme, 1996, n°93, Arts et institutions, 95-101.

Notes :

1) Pierre (Table de la correspondance, Guiffrey, Alaux) ou Amédée-Charles-Philippe (PV).Pour Lapauze, il s’agit de Charles-Philippe-Amédée (neveu de Carle). Cf, Tome I, note p. 220. Il n’y a pas de doute puisque dans le procès-verbal de l’Académie royale de peinture et de sculpture, le 1er prix de peinture est attribué à Amédée-Charles-Philippe en 1738 (tome V, p. 237).
2) Diderot, salons de 1761 (126), 1763 (192), 1769 (407), 1771 (477), 1775, (8), 1781 (33).

 

Situation géographique

Géolocalisation