VINCENT, François-André

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 30/11/2016

Identité

Nom de Famille : VINCENT
Prénom : François-André
Date de naissance : 30 décembre 1746
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 3 août 1816
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : François-Élie (1708-1790) miniaturiste à Genève, protestant
Mère : Marie-Anne Blosse. Professeur à l’Académie Saint-Luc
Famille : François-André épouse le 19 juin 1801 Adélaïde Labille-Guillard des Vertus (académicienne en 1783), fille d’un maître-mercier, divorcée de Nicolas Guillard.

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture.
Prix de quartier : 1763 (2M).
École royale des élèves protégés, 1768-1771.
Brevet du 24 juillet 1771.
Maître : Son père et Joseph-Marie Vien

Carrière

Carrière : Agréé le 31 mai 1777. Académicien (27 avril 1782, morceau de réception : L’Enlèvement d’Orithye par Borée). Logé au Louvre le 9 septembre 1784.Ami de David. Commissaire du Museum. 2ème prix au concours de l’An II.
Salons, expositions :

Salons de 1777, 1779, 17812, 1783, 1785, 1787, 1789, 1791, 1795, 1796, 1798, 1799, 1800, 1801.

 
Enseignement :

Adjoint à professeur (1785). Professeur de l’école de peinture et de sculpture  à partir du 7 juillet 1792, confirmé le 30 novembre 1794 jusqu’à sa mort en 1816. Chargé de préparer la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802) : Projet  d’organisation de l’École spéciale  des Beaux-arts de Paris pour Jean-Antoine Chaptal. Professeur de dessin à l’école Polytechnique en 1808. Maître de Victor-Maximilien Potain, Charles Meynier, Charles Thevenin.

 
Distinctions :

Élu  le 12 décembre 1795 membre de l’Institut (Classe de Littérature et des Beaux-arts au fauteuil IV -1ère section). Nommé par l’arrêté du 28 janvier 1803 membre de la Classe des Beaux-arts. Nommé par l’ordonnance royale du 21 mars 1816 membre de l’Académie des beaux-arts (section peinture). Chevalier de la légion d’honneur.

 
Bibliographie :

PV.  VII, 384. Corr. XII, 349. Jal (notice, 1275). Sanchez, 1717.
Le Comte de Franqueville, Le premier siècle de l’Institut de France, 23 octobre 1795-24 octobre 1895; Paris : Rotschild, 1895-1896. p.105, n°89.
Quatremère de Quincy, A.C., «Recueil de notices historiques, Paris, Le Clère, 1834, 23-38. Laurent, J., «A propos des Beaux-Arts» Paris, ENSBA, 1987. p.99.
Chappey, Frédéric, « Les professeurs de l’École des Beaux-arts (1794-1873) » dans Romantisme, 1996, n°93, Arts et institutions, 95-101.
Cuzin, J.P., «François-André Vincent (1746-1816)», Cahier des dessins français, 4, 1988. «Les peintres du Roi 1648-1793» Catalogue Tours 2000, R 368. 
L’Antiquité rêvée, innovations et résistances au XVIIIe siècle, G. Faroult, Ch. Léribault, G. Scherf (dir.). Paris, Musée du Louvre, 2 décembre 2010 - 14 février 2011. Gallimard, 2010.

Notes :

1) Cf. la notice de Guillaume Faroult concernant François-André Vincent, dans L’Antiquité rêvée, innovations et résistances au XVIIIe siècle, p. 296-298.
2) Diderot, salon de 1781 (57)

 

Situation géographique

Géolocalisation