THOMASSIN, Simon

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 12/04/2018

Identité

Nom de Famille : THOMASSIN
Prénom : SIMON
Date de naissance : 1er juin 1648
Lieu de naissance : TROYES
Date de décès : 27 mai 1733
Lieu de décès : PARIS
Genre : M

Famille

Père : Simon I, Graveur en cachets et estampes
Mère : Françoise Barbier
Famille : Marié le 27 novvembre 1684 à Geneviève Bailly, fille du peintre Jacques Bailly. Ils ont 10 enfants dont Henri-Simon (1687-1741), graveur et Nicolas (1697-1760) peintre.Arrière-petit-neveu du graveur Philippe Thomassin qui a été le premier maître de Jacques Callot

Etudes

Discipline : GRAVURE
Lieu d'études : Débute à Troyes puis à Paris
Maître : Étienne Picart

Carrière

Carrière : Graveur et marchand d'estampes rue Saint-Jacques à Paris.
Oeuvres représentatives : Gravure des portraits de Poussin, Eustache Le Sueur, Bon Boulogne et Philippe de Champaigne.
Distinctions : Graveur du Roi
Bibliographie : Archives départementales de TROYES. Acte de baptême de Simon Thomassin. Paroisse Saint-Jean, baptême-mariage, 1646-1651, 143 vues (vue n°45).
Auguste Jal, Dictionnaire critique de biographie et d'histoire, Plon, 1867, p. 1183-1184.
Henri Herluison, Actes d'État-civil d'artistes français, peintres, graveurs, architectes, etc. extraits des registres de l'Hôtel de Ville de Paris, détruits dans l'inendie du 24 mai 1871.Paris, J. Baur, libraire, 1873. p. 427-428.
Henri Lapauze, Histoire de l'Académie de France à Rome, Librairie Plon-Nourrit, 1924. p.59
Correspondance des directeurs de l'Ac&démie de France à Rome, tome II. Directeur La Teulière. "Recueil de plus de deux cens Figures qui sont l'un des plus beaux ornemens du Chateau et Pars de Versailles".
Notes : 1 "La liste Guiffrey-Barthélémy omet le nom du graveur Thomassin. Et quel graveur ! Et quel pensionnaire ! Le nom de Simon Thomassin est étroitement lié à l'histoire de l'Académie de France à Rome. Montaiglon a pu écrire que le Recueil gravé par Thomassin 'était l'annotation perpétuelle de l'inventaire de 1684'. En effet, Thomassin a pour ainsi dire reproduit tous les antiques et les originaux envoyés de Rome à Versailles pendant qu'il était lui-même pensionnaire au Palais Caffarelli. Et il dit fort bien encore que 'ce Recueil est un élément considérable de l'histoire de l'Académie de France à Rome'. " H. Lapauze, Histoire de l'Académie de France à Rome, tome 1, p.59.

Situation géographique

Géolocalisation