BOURGAULT-DUCOUDRAY, Louis Albert

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Alphonse Monchablon
Notice créée le 06/08/2016

Identité

Nom de Famille : BOURGAULT-DUCOUDRAY
Prénom : Louis Albert
Date de naissance : 2 février 1840
Lieu de naissance : Nantes (Loire-Atlantique)
Date de décès : 14 juillet 1910
Lieu de décès : Vernouillet (Yvelines)
Genre : M

Famille

Père : Louis-Henri Ducouvray-Bourgault, négociant (Note 1)
Mère : Louise-Magdeleine-Virginie Lesbaupin
Famille : Neveu de Adolphe Billault (1805-1863), ministre du Second Empire. Marié avec Marie-Joséphine Jourdon, fille d'un colonel du génie, en 1865

Etudes

Discipline : COMPOSITION MUSICALE
Lieu d'études : Études de droit, avocat en 1859.
Conservatoire de Paris, 1859.
Maître : Professeur : Ambroise Thomas. Prix de fugue, 1867.

Carrière

Carrière : Il fonde et dirige une Société chorale d’amateurs en 1868. Il s’engage à la guerre de 1870 où il est blessé. En 1875, il a une mission pour l’administration des beaux-arts : étudier les origines de la musique en Orient. Étude sur la musique ecclésiastique grecque, Paris : Hachette, 1877. Souvenirs d’une mission musicale en Orient, 1876 et 1878. Il a une nouvelle mission officielle en 1881, en Bretagne. Membre du Comité de la Société des traditions populaires. Membre de la Société des compositeurs de musique, avant 1877-1910.Il crée le Grand ensemble choral du Trocadéro en 1908.
Oeuvres représentatives : Il compose le Carnaval d’Athènes,1880 et Thamara,1890 , opéra représenté 11 fois à Paris. Anne de Bretagne, 1898, produit en 1930 à Nantes, La Rhapsodie cambodgienne, le Chant laotien.
Enseignement : Professeur d’histoire de la musique au Conservatoire. 24 décembre 1878-8 juillet 1910.
Distinctions : Officier d’Académie, 1874, Officier de l’Instruction publique 1882. Chevalier de la Légion d’honneur, 1888
Bibliographie : AJ 37 67. Grove, Roman d’Amat. Site "Musica et memoria" Denis Havard de la Montagne.
Pierre, Constant, Le Conservatoire national de musique et de déclamation : documents historiques et administratifs, Paris : Imprimerie nationale, 1900.
Gringoire, « L’œuvre de Louis-Albert Bourgault-Ducoudray », Nantes, Revue Nantaise, 1898.
Emmanuel, Maurice, Éloge funèbre de Bourgault-Ducoudray, Paris, 1911.
Notes : 1) Le 4 octobre 1860 le nom de Bourgault-Ducouvray a été substitué à celui de Ducouvray-Bourgault par jugement du tribunal de Nantes.

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis