BRÉBION, Maximilien, l’aîné

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 09/08/2016

Identité

Nom de Famille : BRÉBION, l’aîné
Prénom : Maximilien
Date de naissance : 1716
Date de décès : 18 mai 1797
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Famille : Des frères architectes dont Anne-François Brébion, dit le cadet, 1er prix d’architecture, ex-æquo avec Charles-Louis Clérisseau, en 1746.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : Académie royale d’architecture.
Maître : Armand-Claude Mollet, Jacques-Germain Soufflot.

Carrière

Carrière : Académicien (2ème classe : 15 décembre 1755. 1ère classe : 6 septembre 1773). Logé au Louvre. Inspecteur des bâtiments du Louvre en 1757 et contrôleur des bâtiments du roi en 1790. Il collabore au Panthéon avec Jacques-Germain Soufflot et, à sa mort, il continue son œuvre après 1780 avec l'architecte Jean-Baptiste Rondelet.
Oeuvres représentatives : Il construit l’escalier d’accès au Salon carré du Louvre en 1782 et restaure l’Observatoire jusqu’en 1793.
Bibliographie : PV. VI, 57. Notice biographique VI XVII PVA.
Fiche de décès, n°34/51. Etat-civil reconstitué, année 1796.
Index Pérouse de Montclos.
Gallet, 91. Lance,104. Bauchal,76. Roman d’Amat. Sanchez, 255-256. AKL 1996. AAF, tome I et V.
Werner Szambien, « Les architectes parisiens à l’époque révolutionnaire », Revue de l’Art, 1989, n°1, 36-50.
Notes : 1) Brébion n’est pas dans l’index Lapauze. Il est inscrit comme peintre dans la liste Alaux et comme architecte dans la liste Guiffrey (avec le sujet et l’année du prix) mais n’est ni dans la Table de la correspondance ni dans celle des départs.