BRENET, Nicolas-Guy

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 09/08/2016

Identité

Nom de Famille : BRENET
Prénom : Nicolas-Guy
Date de naissance : 30 juin 1728
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 21 février 1792
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Guy, graveur en médailles
Mère : Marie-Claude Guyart
Famille : Un frère : André (1734-1792) sculpteur, prix de sculpture en 1752. Les deux frères sont en même temps à Rome. Nicolas-Guy épouse Marie-Catherine Lefer, fille du chef de S.A.S le Prince de Conti, le 16 août 1763.

Etudes

Discipline : PEINTURE -GRAVURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture en 1749. Prix de quartier : 1749 (1M),1751 (3M).
École royale des élèves protégés : 31 décembre 1753-20 octobre 1756.
Brevet du 17 septembre 1756.
Maître : Charles-Antoine Coypel et François Boucher.

Carrière

Carrière : Agréé le 25 novembre 1762. Académicien (25 février 1769-morceau de réception : Thésée retrouvant les armes de son père). Logé au Louvre.
Salons, expositions : Salons de 1763, 1765, 1767, 1769, 1771, 1773, 1775, 1777, 1779, 1781, 1783, 1785, 1787, 1789, 1791, 1796, 1798, 1799. (Note 3)
Oeuvres représentatives : "Aethra montrant à son fils Thésée l'endroit où son père a caché ses armes" 1768.
Enseignement : Adjoint à professeur (1773), professeur (1778). Maître de Jean-Gustave Taraval et de Germain-Jean Drouais.
Bibliographie : PV. VI, 348. Corr. XI 27, 164. Jal (notice, 279). Herluison, 57. Roman d’Amat. Sanchez, 257-261.
Sandoz, Marc, Nicolas-Guy Brenet (1728-1792), Éditart Quatrechemins, Paris, 1979.
Pérez, M.F., «Tableaux de N.G.Brenet (1728- 1792)»,
Communication de, BSHAF, 57, année 1973 et 1978.
« Les peintres du Roi 1648-1793 » Catalogue Tours 2000 (R 337).
Notes : 1) Ce concours extraordinaire est organisé pour pourvoir la place laissée vacante par Philibert-Benoît de La Rue à l’École royale des élèves protégés, appelé à finir l’œuvre entreprise par Charles Parrocel, récemment décédé.
2) Lapauze est le seul à signaler la présence de Nicolas-Guy à Rome en même temps que son frère. Notamment, il mentionne le départ des pensionnaires architectes Louis et Hélin en 1759 «avec les frères Brenet» (page 290).
3) Diderot, Salons de 1763 (213), 1765 (362), 1767 (265),1769 (431), 1771 (502), 1775 (11), 1781 (36). 

Situation géographique

Géolocalisation