CARISTIE, Augustin-Nicolas

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Jean Alaux
Notice créée le 13/08/2016

Identité

Nom de Famille : CARISTIE
Prénom : Augustin-Nicolas
Date de naissance : 7 décembre 1783
Lieu de naissance : Avallon (Yonne)
Date de décès : 5 décembre 1862
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Jacques-Nicolas, architecte à Avallon
Famille : Famille d’architectes-entrepreneurs du Piémont.
Grand-père : Michel-Ange Caristie, architecte.
Frère : Philippe, appelé Jean-Marie, ingénieur des Ponts et Chaussées qui a fait la campagne d’Égypte de Bonaparte.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : École nationale de peinture, de sculpture et d’architecture, 1803
Maître : Charles Percier, Antoine Vaudoyer, Alexandre Brongniart, Louis-Hippolyte Lebas.

Carrière

Carrière :

Conducteur des travaux à Lyon, 1804-1807. Sous-inspecteur des travaux, Ministère des finances 1811-1813.  Membre du Conseil  des Bâtiments civils 1832. Inspecteur général 1837.Vice-président  1846. Membre de la première commission des Monuments historiques,  1838-48. Membre de la Société centrale des architectes, 1843.Conseiller municipal de Paris en 1859.

 
Salons, expositions : Il expose aux Salons de 1822, 1824, 1827, 1831 et à l'exposition universelle de 1855.
Oeuvres représentatives :

Œuvres principales : Restauration de l’Arc de triomphe d’Orange en 1823. Il suit le début des travaux de restauration du Théâtre d’Orange
Il construit le Château de Kerlevenan, à Sarzeau (Morbihan) en 1827 ; la Prison de Reims en1835. Il participe à la restauration du Château d’Anet (Eure-et-Loire), 1844-1851. Palais de justice de Reims, 1846.

Enseignement : Membre du jury à l’École des beaux-arts de Paris 1835.
Distinctions : Médaille de seconde classe au Salon de 1822. Médaille de première classe en 1824, 1827, 1831 et exposition universelle de 1855. Chevalier de la Légion d’honneur en 1829. Officier en 1852. Membre de l’Académie des Beaux-arts : élu le 26 septembre 1840, 3ème section, fauteuil IV. Vice-président en 1851. Président en 1852
Bibliographie :

Baltard, Victor, Institut impérial de France. Académie des beaux-arts. Notice sur la vie et les ouvrages d’Augustin Caristie, lue dans la séance du 14 mai 1870, Paris : F. Didot frères, fils et Cie, 1870.  Lance, Laveissière.
Poisson, Olivia, «Caristie et Valadier. Deux premiers exemples de restauration de monuments antiques à Orange et à Romeau au début du XIXème siècle», BSHAF, 1991-92, p. 187-194. Martinon, Jean-Pierre, Éducations et carrières  d’architectes   Grands  prix de Rome, École d’architecture  de  Paris-Conflans, 1989.
Pinon, Pierre, Amprimoz, François-Xavier, Les envois de Rome (1778-1968). Architecture et archéologie. Collection de l’école française de Rome, 110, Palais Farnese, 1988.
Gilot, Marie-Agnès, "Augustin-Nicoias Caristie (1781-1862). Culture architecturale et carrière d'un grand Prix de Rome", Université Toulouse II, 2007, ss dir. Luce Barlangue.

Notes :

1) Société créée le 20 juin 1818, à l’initiative de plusieurs Prix de Rome reçus entre 1804 et 1818  : Caristie, Coiny, Cortot, Dedreux, Huyot, Langlois, Lesueur, Petitot,  Roll, Seurre, invités à la campagne par Charles Thévenin. Le nom de la société cipollésienne ou cipolaisienne vient de «cipolla» (oignon). Les réunions avaient lieu à Rome et à Paris (Voir les détails,  dans Lapauze, tome II, p.150).

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis