CHAPU, Henri-Michel-Antoine

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Jules-Élie Delaunay
Notice créée le 17/08/2016

Identité

Nom de Famille : CHAPU
Prénom : Henri-Michel-Antoine
Date de naissance : 29 septembre 1833
Lieu de naissance : Le Mée (Seine et Marne)
Date de décès : 21 avril 1891
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Cocher, concierge au service du marquis de Fragnier puis de l’hôtel de Vogüe.
Famille : Précédemment, petits paysans au service d’une riche famille.

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Il commence par aller à l’École gratuite de dessin pour être tapissier.
École royale et spéciale des beaux-arts de Paris, le 9 octobre 1849.
Maître : Joseph Duret, Léon Cogniet, Jean-Jacques Pradier

Carrière

Carrière :

Il fait des sculptures pour la façade de la  Gare du Nord, la Ville de Beauvais, 1862, et pour des hôtels parisiens, 1863. Il sculpte L’Art mécanique pour le Tribunal de commerce, 1865 ; la Statue de Jeanne d’Arc en marbre présentée au Salon de 1872. Il reçoit des commandes de l’État : Saint-Germain et Sainte-Geneviève pour le Panthéon, 1874 ; un Monument à la gloire d’Henri Regnault, à l’École des Beaux-arts, 1876. Il participe à l’ Exposition Universelle de 1878 (section Industrie), la Statue de Schneider est ensuite installée  au Creusot, 1879. Il fait les Statues des saisons  pour les Magasins du Printemps en 1882 ; 

 
 
Salons, expositions : Il expose aux salons de 1863,1865, 1866 ; à l’Exposition universelle de 1867 ; aux salons de1870, 1871, 1876, 1877 ; à l’Exposition universelle de 1878 ; aux salons de 1879, 1880, 1882, 1884, 1885, 1887, 1888. Membre du jury du Salon des artistes français, 1881, 1882, 1883, 1884, 1885, 1886, 1887, 1888, 1889, 1890.
Oeuvres représentatives : La Vapeur pour la Galerie des Machines de l’Exposition universelle de 1889. Il inaugure le Monument à Flaubert, à Rouen, 1890.
Enseignement : Professeur à l’Académie Julian en 1880. Professeur de sculpture (poste créé) à l’École nationale des beaux-arts de Paris du 31 octobre 1883 à 1891 (il est remplacé par Laurent-Honoré Marqueste). Membre du Conseil supérieur des beaux-arts en 1885.
Distinctions :

Médaille de gravure en 1854. Médaille de troisième classe  au  salon  de 1863, 1865, 1866. Grande médaille en 1867. Médaille d’honneur en 1875 et 1877. Chevalier de la Légion d’honneur, 1867. Officier, 1872.Membre de l’Académie des beaux-arts, élu le 23 octobre 1880, 2ème section, fauteuil VII. Vice-président en 1888. Président en 1887. (Membre de l’Institut en compagnie du  fils de la famille Vogüe, chez laquelle ses parents étaient employés).

 
Bibliographie :

AJ52 323 et 460. Bénézit.
Delaborde, H., Bouguereau, W., Bonnat, L., Dubois, P., Funérailles de M. Chapu, Institut de France, Académie des beaux-arts, Paris : impr. de Firmin-Didot, 1891.
Delaborde, Henri, Daumet, Honoré, Discours prononcés à l’inauguration du monument élevé à la mémoire de Henri Chapu, au Mée (Seine-et-Marne),  le28 juin 1894, Institut de France, Académie des beaux-arts,  Paris : impr. de Firmin-Didot et Cie, 1894.
Delaborde, Comte Henri, Institut de France. Académie des beaux-arts. Notice sur la vie et les ouvrages de M. Henri Chapu, lue dans la séance publique annuelle du 19 octobre 1895, Paris : impr. de Firmin-Didot, 1895.
Thomas, Ambroise, Institut de France. Académie des beaux-arts. Séance publique annuelle du 19 octobre 1895, Notice sur la vie et les ouvrages de M. Henri Chapu, Paris : Firmin-Didot, 1895.
«Henri Chapu». La Revue de l’art ancien et moderne.  n° 172, 1911. 
«Henri Chapu». La Revue du Louvre n°4, 1991.

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis