CHEVOTET, Jean-Michel

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 19/08/2016

Identité

Nom de Famille : CHEVOTET
Prénom : Jean-Michel
Date de naissance : Baptisé le 11 juillet 1698
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 4 décembre 1772
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : marchand de vin
Mère : Marie-Magdeleine Élie, fille d’un marchand
Famille :

Arrière-grand-père : tailleur d’habit. 
Grand-père : maître-tourneur  à Orléans et archer du guet.
Deux oncles tailleurs de pierre.
Jean-Michel épouse Anne-Catherine Rémond le 19 septembre 1741, dont le père est secrétaire de l’Intendance du Lyonnais puis des Flandres et le frère, avocat  au parlement et officier de la vénerie du roi.
Leur fille épouse l’architecte Jean-Baptiste Chaussard.

 

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : École de dessin des Audran.
Académie royale d’architecture.
Maître : Jean-Baptiste-Alexandre Le Blond.

Carrière

Carrière :

Académicien ( 2ème classe : 1er juillet 1732 ; 1ère classe : 4 avril 1754). Son mariage lui ouvre les portes de l’aristocratie : il construit le château d’Arnouville en 1750 pour le contrôleur général des finances de Louis XV;  à la même époque, le Pavillon de Hanovre à Paris pour Louis Du Plessis, maréchal de Richelieu et le château de Champlâtreux (Seine-et-Oise) entre 1751 et 1757 pour le président Molé.

 
Oeuvres représentatives : Le Pavillon de Hanovre à Paris pour Louis Du Plessis, maréchal de Richelieu
Bibliographie :

PV. VI,  XVIII (notice biographique). N’est pas cité dans la Table de la Correspondance. Rambaud, tome I, 34. Lance, 145. Bauchal, 120. Gallet, 123-126. 
Un Cabinet d’architectes au siècle des Lumières : Chevotet-Contant-Chaussard ss la dir. de J.L Baritou et D. Foussard, La Manufacture,1987. 
Chevallier, B., Jean-Michel Chevotet (1698-1772) Architecte du roi et de son Académie d’architecture,  Mémoire de maîtrise (ss dir. Chastel-Thuillier). Paris IV, 1970-71.

Situation géographique

Géolocalisation