COGNIET, Léon

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Anonyme
Notice créée le 22/08/2016

Identité

Nom de Famille : COGNIET
Prénom : Léon
Date de naissance : 12 fructidor, an II (29 août 1794)
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 20 novembre 1880
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Joseph, peintre-dessinateur pour papiers peints
Mère : Marie-Marguerite-Françoise Méruel

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : École de peinture, de sculpture et d’architecture de Paris, mai 1812.
Maître : Pierre-Narcisse Guérin

Carrière

Carrière :

Il reçoit des commandes publiques : décoration pour l’église Saint-Nicolas des Champs, 1827 ;  Hôtel de ville de Paris, Bailly proclamé maire de Paris, 1830.  Pour le Louvre, décoration du plafond pour la salle des papyrus, Expédition de Napoléon en Égypte, 1829-1835 ; Église de la Madeleine Les Saintes femmes au tombeau, 1842. «une série mémorable de portraits immortalisant la fragilité romantique de Madame de Noailles (1855) ou le hiératisme de la Veuve Clicquot (1861), évoquée également par Pouchkine, Mérimée ou Apollinaire»1.

 
Salons, expositions :

Il participe aux salons de 1822, 1824 (le Massacre des Innocents), 1827, 1831, 1833, 1835, 1836, 1843, 1845, 1846. En 1848, il n’expose pas mais il est élu premier des 15 membres de la Commission de sélection des œuvres pour le Louvre. Exposition universelle de 1855.
Membre de la Fondation Taylor. Vice-président 1845.Vice président d’honneur 1857. 

Oeuvres représentatives : Cogniet fait le portrait de Géricault en 1824 et de la Veuve Clicquot en 1861.
Enseignement : Professeur de dessin au collège Louis-le-Grand, 1831 (Degas sera son élève). Professeur à l’École Polytechnique de 1846 à 1862. Professeur à l’École des beaux-arts de Paris, du 12 mars 1851 à la réforme du 13 novembre 1863. Il remplace Michel-Martin Drolling. Membre du Conseil supérieur des beaux-arts, démission en 1863. (12 Premiers grands prix de Rome sont issus de son atelier).
Distinctions : Médaille de seconde classe au Salon de 1824, Médaille 1ère classe 1855. Chevalier de la Légion d’honneur en 1828. Officier en 1846. Membre de l’Académie des Beaux-arts, élu le 22 décembre 1849, 1ère section, fauteuil VII.
 
Bibliographie :

Bénézit, Schurr. 
Thomas, Gabriel Jules, Institut de France. Académie des beaux-arts. Funérailles de M. Cogniet, le 23 novembre 1880, Paris : impr. de Firmin-Didot, 1880.
Delaborde. Henri, Notice sur la vie et les ouvrages M. Léon Cogniet, lue dans la séance publique annuelle du 22 octobre 1881, Paris, impr. de Firmin-Didot, 1881.
Mantz, Paul, «Léon Cogniet» La Gazette des Beaux-arts, 2ème période, XXIII, 1881, pp. 33-42.
Talbot, William, «Cogniet and Vernet at the Villa Médicis». The Bulletin of the Cleveland Museum of art for May, 1980.
Demange, F., Ojalvo, D., Foucart, J., «Léon Cogniet», 1794-1880. Catalogue Musée des beaux-arts d’Orléans. 1990. 
Ottani Cavina, A., Pomarède, V., Tumidei, S., Paysages d’Italie-les peintres du plein air (1780-1830), Galeries du Grand Palais, 3 avril-2 juillet 2001.
Bonfait, Olivier, Maesta di Roma, da Napoleone all ’Unita d’Italia. D’Ingres à Degas. Les artistes français à Rome, Rome : Villa Médicis, 2003. Milan : Electa,  2003.

Notes :

1) Citation d’Anna Ottani Cavina, dans le catalogue du Grand Palais

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis