COYPEL, Antoine, fils

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 27/08/2016

Identité

Nom de Famille : COYPEL, fils
Prénom : Antoine
Date de naissance : 11 avril 1661
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 7 janvier 1722
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Nöel Coypel (1628-1707), académicien en 1663, directeur de l’Académie de France à Rome (1673-1675)
Mère : Madeleine Hérault, fille d’un maître-peintre.
Famille :

Grand-père : Guyon Coypel, cadet de Normandie, marchand marié à Marie Tillard.
Oncles : Jacques-Louis-Henry Hérault, Charles-Antoine Hérault.Antoine occupe le 3e rang dans la fratrie. Sa marraine est la femme de Charles Errard.
Antoine épouse Jeanne Bidault, fille d’un écuyer valet de chambre du Roi, le 7 février 1689. Ils ont un fils Charles-Antoine (1694-1752) peintre.

 
 
 

 

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture en 1676
Maître : son père, Noël Coypel et Le Bernin

Carrière

Carrière :

Agréé le 25 janvier 1681. Académicien (25 octobre 1681, morceau de réception : Louis XIV repose dans le sein de la Gloire après la paix de Nimègue, 17 septembre 1678). Peintre ordinaire de Monsieur, duc d’Orléans (1685). Garde de la collection de dessins et de peintures du Cabinet du Roi (1710).  Logé au Louvre (29 juillet 1697). 

 
Salons, expositions : Salons de 1680, 1699, 1704, 1740, 1745, 1746.
Oeuvres représentatives : Il travaille à Choisy, au Trianon, au Palais royal (galerie d’Énée, 1702-1707), aux grands appartements de Versailles (Éliézer et Rebecca, 1701) et à la chapelle (1708).
Enseignement :

Adjoint à professeur (1684), professeur (1692), adjoint-recteur (1707). Directeur de l’Académie Royale (1714), Premier peintre du roi (1716), recteur (1716). 

 
Distinctions : Lettres de noblesse du 13 avril 1717. Ecuyer.
Bibliographie :

PV. II, 94.  Corr I, 39. Jal (notice, 446-451). Herluison, 93. Sanchez, 414-416. 
«Les peintres du Roi 1648-1793», Catalogue Tours 2000 (R 117). 
Garnier, N., Antoine Coypel (1661-1722), l’homme et l’œuvre, Paris, Arthéna, 1989.

Notes :

 1) D’après Guiffrey, le nouveau directeur Noël Coypel part à Rome avec 11 pensionnaires dont les noms sont inscrits sur son passeport délivré le 9 novembre 1672. Ils font le voyage par voie de terre, en passant par Turin, Milan, Florence.
2) De retour avec son père en 1675, Antoine Coypel entre à l’Académie royale et obtient le 2ème prix en 1676.

Situation géographique

Géolocalisation