DAVILER, Charles-Augustin, le jeune

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 31/08/2016

Identité

Nom de Famille : DAVILER, le jeune ou Daviller ou d’Aviler ou Davilers.
Prénom : Charles-Augustin
Date de naissance : 1653
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 23 juin 1701
Lieu de décès : Montpellier (Hérault)
Genre : M

Famille

Père : Charles, procureur au Châtelet
Mère : Charlotte Fraes (ou Fraemaies).
Famille : Famille de procureurs et de magistrats, originaire de Nancy. Charles-Augustin épouse Alexandrine-Louise Fraissinet le 29 mai 1696 à Montpellier.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : Académie royale d’architecture
Maître : Jean-François Blondel

Carrière

Carrière : Au retour, Daviler est employé par Jules Hardouin-Mansart. Il publie Les cinq ordres d’architecture de Vincent Scamozzi, vicentin, tirez du 6me livre de son idée générale d’architecture, en 1685 et le Cours d’architecture qui comprend les ordres de Vignole, en 1691, réédité en 1720. 
Oeuvres représentatives : Nommé architecte des États du Languedoc en 1693, il construit l’arc de Triomphe du Peyrou à Montpellier et l’Hôtel de ville de Nîmes.
Bibliographie :

PV I, LIII. Corr. I, 65. Mariette. Roman d’Amat tome 4, 877. AKL 1992. Lance, 182-184. Bauchal, 154. Pinon/Amprimoz, 3. 
Sournia, B, «La mutation de l’âge classique» (sur Charles-Augustin Daviler à Montpellier). Les Monuments historiques de la France, Paris, 127, 1983. 
Verdier, T., Augustin-Charles D’AVILER, architecte du roi en Languedoc, 1653-1701, Éd. Les Presses du Languedoc, 2003.

 

Situation géographique

Géolocalisation