DELVINCOURT, Claude

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Gabriel Girodon
Notice créée le 03/09/2016

Identité

Nom de Famille : DELVINCOURT
Prénom : Claude-Étienne-Edmond-Marie
Date de naissance : 12 janvier 1888
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 5 avril 1954
Lieu de décès : Orbetello (Italie)
Genre : M

Famille

Père : Pierre, diplomate
Mère : Marguerite Fourès

Etudes

Discipline : COMPOSITION MUSICALE
Lieu d'études : Enfant, il prend des cours de solfège et de piano avec Léon Boëllmann, 1902. Henri Busser lui apprend l’harmonie, le contrepoint et la composition.
Il entre au Conservatoire de Paris en 1906
Il a une licence de droit.
 
Maître : Professeur : Georges Caussade (contrepoint). Il se présente 4 fois au prix de Rome.

Carrière

Carrière :

Pendant deux années de  convalescence, il est organiste  à  l’église Saint-Jacques de Dieppe.

 
Oeuvres représentatives :

Ses œuvres : Verum pour soli, chœur, quintette à cordes, orgue. Offrande à Siva, Ce monde de Rosées, 14 anciens uta japonais. Le Bal Vénitien,1930, suite de cinq danses. Il écrit pour les voix. 1926 Boccaceries, cinq pièces pour piano,  Croquembouches,   12 pièces pour piano, Heures  Juvéniles, Images pour les Contes  du Temps Passé. Suite d’orchestre Pamir, musique pour le film La  Croisière jaune,1935. Opéra-bouffe La Femme à Barbe, 1938

 
Enseignement : Directeur du Conservatoire de Versailles en 1932. Directeur du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, nommé le 15 avril 1941. Il crée l’Orchestre des Cadets du Conservatoire pour éviter aux étudiants le STO (Service de travail obligatoire en Allemagne selon la loi de 1943).
 
Bibliographie :

Site "Musica et memoria" Denis Havard de la Montagne  
Landowska, Wanda, Alice,  L’œuvre de Claude Delvincourt. Paris : Éditions Le Bon Plaisir, 1948.

Notes :

Le Concours de Rome est interrompu pendant la guerre. Les Grands  prix de 1914 et les pensionnaires (Grands prix de 1910 à 1913) dont le séjour a été interrompu par la guerre reviennent à la réouverture de la Villa Médicis, en mai 1919.

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis