DUBAN, Félix-Jacques

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Anonyme
Notice créée le 12/09/2016

Identité

Nom de Famille : DUBAN
Prénom : Félix-Jacques
Date de naissance : 14 octobre 1797 ou 1798
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 8 octobre 1870
Lieu de décès : Bordeaux (Gironde)
Genre : M

Famille

Père : Louis-François Picard, quincailler.
Mère : Anne-Rosalie Deruelle
Famille : Beau-frère : l’architecte François Debret.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : École nationale de peinture, de sculpture et d’architecture de Paris, 1814.
Maître : Jean-Baptiste Debret

Carrière

Carrière :

 Membre de la nouvelle Commission des monuments historiques à sa création le 29 septembre 1837. Associé à la direction de l’Atelier  Labrouste.Travaux à la Sainte Chapelle en 1840, (il démissionne en 1849).  Restauration du Château de Blois,  de 1845 à 1870. Il est nommé Expert en 1848. Architecte du Louvre, 1849-1854. Inspecteur  général des Bâtiments civils et Palais nationaux, 1854. Album d’architecture pour le Prince de Prusse.  Restauration du Louvre, 1848-1852 (il démissionne). Restauration de grandes demeures privées. Architecte en chef des Monuments historiques.
Conseiller municipal de Paris, 1864. Président de la  9e section de la Société centrale des architectes en1869.

 
 
Salons, expositions : Salons jusqu’en 1833. Il refuse d’être membre du jury du Salon en 1848. Membre de la Fondation Taylor. Comité 1845.
Oeuvres représentatives :

Inspecteur des travaux de l’École royale des beaux-arts de Paris, 1829. Il est responsable des travaux en 1832 (chantier de son beau-frère, François Debret, 1835).
Restauration de la statue de Napoléon 1er à la Colonne Vendôme en 1875.

 
Enseignement : Il enseigne dans l’atelier de son beau-frère Debret, 1829. Il dirige l’atelier Blouet en 1830. Il fait partie de la Commission d’étude ministérielle pour les règlements de l’Académie de France à Rome, 31 janvier 1831 avec Henri Labrouste, Eugène Delacroix, Abel Blouet et Paul Delaroche.
Distinctions :

Grande médaille d’honneur en 1855.
Chevalier de la Légion d’honneur en 1836. Officier en 1851, Commandeur en 1868. Membre de l’Académie des Beaux-arts, élu le 18 mars 1854 3ème section, fauteuil VIII.
Correspondant  de la Societa Reale Borbonica  de Naples, de l’Academia Imperiale de  bellas artes, Rio de Janeiro. Membre honoraire à titre posthume de l’Académie des beaux-arts de Vienne.

 
Bibliographie :

Lance.
Bellanger, Sylvain, Hamon, Françoise, Félix Duban (1798-1870), les couleurs de l’architecte. Blois, 1996
Bellanger, Sylvain, «Félix Duban, enfin une grande exposition au  château de Blois», Monuments historiques n°202, Lyon mai-juin 1996.
Vaudoyer, Baltard et Donaldson, Institut de France, discours prononcé aux funérailles, de M. Duban le 7 octobre 1870.Paris : de Didot frères,1871. 
Questel, notice sur la vie et les travaux de  M. Duban, Paris : de Didot, 1872.
Beulé, Charles-Ernest, Eloge de Duban, lu dans la séance annuelle du 6 novembre 1872, Paris : de Diot, frères, 1872.
Martinon, Jean-Pierre, Éducations et carrières  d’architectes. Grands  prix de Rome, École d’architecture  de  Paris-Conflans, 1989.
Pinon, Pierre, Amprimoz, François-Xavier, Les envois de Rome (1778-1968). Architecture et archéologie. Collection de l’école française de Rome, 110, Palais Farnese, 1988

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis