DUPRÉ, Marcel-Jean-Jules

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 16/09/2016

Identité

Nom de Famille : DUPRÉ
Prénom : Marcel-Jean-Jules
Date de naissance : 3 mai 1886
Lieu de naissance : Rouen (Seine Maritime)
Date de décès : 30 mai 1971
Lieu de décès : Meudon (Hauts de Seine)
Genre : M

Famille

Père : Marcel, titulaire de l’orgue de l’Immaculée Conception à Elbeuf puis à Saint-Vivien à Rouen
Mère : Alice Chauvière, pianiste et violoncelliste
Famille :

Grand-père paternel : Amable Dupré, titulaire de l’orgue de l’église Saint-Maclou de Rouen pendant 40 ans.
Grand-père maternel :  Étienne Chauvière, maître de chapelle de Saint-Patrice à Rouen.

Etudes

Discipline : COMPOSITION MUSICALE
Lieu d'études : Il étudie avec son père. En 1898, à 12 ans, il tient les orgues de Saint-Vivien à Rouen.
Conservatoire de musique de Paris, 1902.
Maître :

Professeurs : Alexandre Guilmant (orgue), premier prix 1907. Louis Diémer (piano), premier prix en 1905, Louis Vierne (orgue), Charles-Marie Widor, (fugue), premier prix de fugue 1909. 

 

Carrière

Carrière :

Titulaire des orgues de Notre-Dame de Paris de 1916 à 1920.
Il interprète l’intégrale de l’œuvre pour orgue de Bach en 1920. Organiste à l’église de Saint-Sulpice, en 1934.
Il effectue une tournée de concerts en Australie en 1935.  Il est président de la «Société de musicologie» et du «Comité National de la Musique».

 

Oeuvres représentatives : Compositeur : Trois préludes et fugue,1912. Symphonie-Passion, 1921. Le chemin de la croix, 1931. Nombreuses pièces pour orgue jusqu’en 1969.
Enseignement :

Professeur d’orgue et d’improvisation au Conservatoire  de 1926 à 1954.
Directeur général du Conservatoire américain de Fontainebleau en 1947.
Directeur du Conservatoire de Paris de 1954 à 1956.
Écritsthéoriques : Traité d’improvisation à l’orgue, Paris 1926. Méthode d’orgue, Paris, 1927. Cours d’harmonie analytique, Paris,1936.  Principes élémentaires d’acoustique, Paris, 1937. Exercices préparatoires à l’improvisation libre, Paris 1937. Manuel d’accompagnement du plain-chant grégorien, Paris, 1937. Cours de contrepoint, Paris, 1938. Cours de fugue, Paris, 1938.

 
Distinctions : Président de la «Société de musicologie» et du «Comité National de la Musique». Officier de la Légion d’honneur 1935, puis commandeur de la Légion d’honneur en 1948. Grand-croix de l’Ordre du Mérite, officier de l’Instruction publique. Ordre de Saint-Grégoire, 1966. Académie des beaux-arts, élu le 22 février 1956, 5ème section, fauteuil II. Président en 1961.
Bibliographie :

Gavoty B., & Hauert R.,  Marcel Dupré, Genève, 1955.
Delestre R.,  L’œuvre de Marcel Dupré. Paris : Éditions Musiques sacrées, 1952.
Warszawski, Jean-Marc, «Marcel Dupré». Musicologie Org. 2005.
Institut de France, Darius Milhaud. Notice sur la vie et l’œuvre de Marcel Dupré. n°17, 1972 Paris : Firmin Didot, 1972.

Situation géographique

Géolocalisation