FORSTER, François

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 20/09/2016

Identité

Nom de Famille : FORSTER
Prénom : François
Date de naissance : 22 août 1790 Naturalisé français le 28 juillet 1828
Lieu de naissance : Le Locle (Principauté de Neuchâtel, Suisse)
Date de décès : 26 juin 1872
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Jean
Mère : Suzanne Richard

Etudes

Discipline : GRAVURE EN TAILLE-DOUCE
Lieu d'études : Apprentissage de la gravure pour l’horlogerie.
Il va à Paris en 1805.
École nationale de peinture, de sculpture et d’architecture de Paris.
Maître : Pierre-Gabriel Langlois

Carrière

Carrière :

Portraitiste. Il travaille pour le roi de Bavière (portrait en 1827) et dans le Land de Brunswick.

 
Salons, expositions : Il participe aux salons de 1814, 1815, 1817, 1819, 1822, 1824, 1827, 1833.
Oeuvres représentatives : Il grave le Portrait du roi de Prusse, 1817 et celui de Wellington, 1819 d’après Gérard ; Saint-François d’Assise d’après Lahire ; Aurore et Céphale d’après Guérin, 1822 ; l’autoportrait de Dürer, 1824 ; Didon et Enée, 1827.
Enseignement : Professeur à l’École des beaux-arts de Paris. Trois Premiers grands prix de Rome sont issus de son atelier.
Distinctions :

Médaille de seconde classe au Salon de 1824. Médaille de première classe, 1831 et 1865.
Chevalier de la Légion d’honneur, 1828. Officier, 1863.
Membre de l’Académie des beaux-arts de Bavière, 1828.
Membre de l’Académie des Beaux-arts, élu le 14 septembre  1844, 4ème section, fauteuil I. Président, 1854.

 
Bibliographie :

Extrait de baptême 04.09 1790, le Locle. Archives cantonales de Neuchâtel. Bénézit.  Gabet
Signol, Émile, Institut de France. Académie des beaux-arts. Discours prononcé aux funérailles de M. Forster, le 26 juin 1872, Paris : Firmin-Didot, 1872.
Brun, Carl, Schweizerisches Künstler Lexikon. Frauenteld : Huber, 1902.

Situation géographique

Géolocalisation