FOURESTIER, Louis

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 20/09/2016

Identité

Nom de Famille : FOURESTIER
Prénom : Louis-Félix-André
Date de naissance : 31 mai 1892
Lieu de naissance : Montpellier (Hérault)
Date de décès : 30 septembre 1976
Lieu de décès : Billancourt (Hauts de Seine)
Genre : M

Famille

Père : André, musicien
Mère : Hélène Blanqueton

Etudes

Discipline : COMPOSITION MUSICALE
Lieu d'études : Leçons de son père. Conservatoire de Montpellier.
Conservatoire de musique de Paris.
Maître :

Professeurs :  André Gedalge, Alexandre Guilmant, Vincent d’Indy, Paul Dukas et Xavier Leroux.
Il remporte les Premiers Prix d’harmonie en 1911 et de contrepoint en 1912.

 

Carrière

Carrière :

Chef d’orchestre  avec les troupes d’occupation en Allemagne en 1919.Chef d’orchestre à Marseille, Bordeaux, en 1927 à l’Opéra-Comique. Il dirige  l’Orchestre symphonique de Paris à sa création en 1928. En 1938, il est  chef d’orchestre  à l’Opéra.  Après la guerre, il dirige en Espagne, Italie, Suisse, Allemagne. En 1946 et 1947, il dirige les opéras français au Metropolitan Opera de New-York. Violoncelliste.

 
Oeuvres représentatives :

Compositeur : Quatuor à cordes, 1937. Mélodies profanes ou religieuses.  Offrande lyrique,  Chant des guerriers,  Adward,  Ave Maria.

 
Enseignement : Professeur de direction d’orchestre au Conservatoire de Paris, 1946-1963. Il enseigne à l’École internationale d’été à Nice.
Distinctions : Prix Rossini, 1924. Prix Heugel, 1927
Bibliographie :

Grove, AJ 13 1789, base Opéra.
Site "Musica et memoria" Denis Havard de la Montagne. 

 

Situation géographique

Géolocalisation