GARNIER, Charles

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Gustave Boulanger
Notice créée le 23/09/2016

Identité

Nom de Famille : GARNIER
Prénom : Jean-Louis-Charles
Date de naissance : 6 novembre 1825
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 3 août 1898
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Jean-André, ouvrier forgeron (Tour de France)
Mère : : Félicité Colle, fille d’un capitaine d’Empire
Famille : Grand-père, forgeron

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : Petite école de dessin de la rue Racine,1840. Il entre dans l’ateler Jean-Arnould Léveil, repris par Louis-Hippolyte Lebas. École royale et spéciale des beaux-arts de Paris en 1841.
Pour payer ses études, il travaille pour Eugène Viollet-le-Duc.
 
Maître : Louis-Hippolyte Lebas.

Carrière

Carrière :

Architecte de la Ville de Paris en 1860. Expert  près des Tribunaux de 1858 à 1861. Auditeur, membre du Conseil des bâtiments civils en 1875. Inspecteur général des bâtiments civils et palais nationaux 1877.
Membre de l’Institut Polytechnique du  Brésil, de l’American Institute  of Architecture. Architecte conseil pour l’Expostion universelle de 1878.  Membre du Conseil supérieur des beaux-arts en 1879, 1885. DPLG 1887. Président de la Société centrale d’architecture en 1888, 1894. 

 
Salons, expositions : Salon des artistes français, Bureau, 1882, vice-président 1883, 1885, 1886. Président en 1890. Membre du jury en 1881, 1882, 1883, 1884, 1885, 1887, 1888, 1889, 1890, 1891. Sociétaire de la Fondation Taylor, 1845.
Oeuvres représentatives :

Ses constructions :  l’Opéra de Paris, dit Opéra Garnier, 1860-1875. La Salle Érard, 1877. Le Théâtre Marigny, 1883-84.  Le Casino de Vittel, 1883-84. La Salle de jeux du casino de Monte-Carlo, 1880-1881.Les Bouffes Parisiens, 1887.

 
Distinctions :

Médaille de troisième classe au Salon de 1857. Médaille de première classe en 1863. 
Chevalier de la Légion d’honneur en 1864. Officier en  1875. Grand officier. Officier d’Académie.
Ordre de St-Maurice et Lazare (Italie). Ordre de l’Étoile Polaire (Suède). Ordre d’Isabelle-la-Catholique (Espagne). Ordre de François-Joseph (Autriche-Hongrie).  Ordre Impérial de la Rose (Brésil).  Médaille d’or de la Reine d’Angleterre. 
Membre de l’Académie des beaux-arts, élu le 14 mars 1874, 3ème section, fauteuil IV. Vice-président en 1885. Président en 1886. Lecteur en 1887.
Membre de l’Académie Royale des beaux-arts de Stockholm,  de l’Académie de Lisbonne, de l’Académie Impériale des beaux-arts de St Pétersbourg.

 
Bibliographie :

AJ 52 366.SADG. Bellier de la Chavignerie.
Larroumet, Gustave, Normand, Alfred-Nicolas , Funérailles de M. Charles Gamier, le 6 août 1898, Institut de France, Académie des beaux-arts, Paris : impr. de Firmin-Didot, 1898.
Moyaux, Constant, Notice sur la vie et les œuvres de M. Charles Garnier, lue dans la séance du 22 avril 1899, Paris, impr. de Firmin-Didot, 1899.
Larroumet, Gustave, Institut de France. Académie des Beaux-Arts. Notice historique sur la vie et les travaux de M. Charles Gamier, lue dans la séance publique annuelle du samedi 4 novembre 1899, Paris : Firmin Didot, 1899.
Larroumet, Gustave, Moyaux, Constant, Pascal, Jean-Louis, Discours prononcés à l’inauguration du monument élevé à la mémoire de Charles Gamier, à Paris, le 20 juin 1903, Institut de France, Académie des beaux-arts, Paris : impr. de Firmin-Didot, 1903.  
Madame veuve Garnier, Notes pour  la biographie de Charles Garnier, manuscrit, janvier 1903. 
Martinon, Jean-Pierre, Éducations et carrières  d’architectes. Grands  prix de Rome, École d’architecture  de  Paris-Conflans, 1989.
Pinon, Pierre, Amprimoz, François-Xavier, Les envois de Rome (1778-1968). Architecture et archéologie. Collection de l’école française de Rome, 110, Palais Farnese, 1988.           
Leniaud, Jean-Michel, Charles Garnier, Paris : Éd. du Patrimoine, 2003.
Girveau, Bruno,  Charles Garnier. Un architecte pour un Empire,  catalogue d’exposition à l’École nationale supérieure des beaux-arts, Paris : éditions ENSBA, 2010.

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis