HUTIN, Jean-Baptiste, le jeune

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 10/10/2016

Identité

Nom de Famille : HUTIN, le jeune
Prénom :

Jean-Baptiste1

 
Date de naissance : 1725
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : encore en activité en 1786
Genre : M

Famille

Père : François, peintre
Mère : Anne-Auguste, fille du peintre Charles Hérault
Famille : Beau-frère de Pierre D’Ulin qui a épousé Geneviève-Catherine Hérault et de Joseph-Charles Roettiers qui a épousé Catherine Hérault. Un frère : Charles-François (1715-1776), 2ème prix de peinture en 1735. A Rome de 1737 à 1743.

Etudes

Discipline :

PEINTURE 2

 
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture. Prix de quartier : 1741 (3M), 1742 (1M), 1743 (1M).
École royale des élèves protégés (Hutin fait partie de la première promotion)4 en 1749. Brevet  du 16 avril 1749.
 
Maître : son père et François Boucher

Carrière

Carrière :

Reçu le 7 septembre 1756 dans l’Académie de Saint-Luc. 

 
Salons, expositions : Salons (Saint-Luc), 1756, 1764.
Oeuvres représentatives :  Il décore l’Église Saint-Fursy à Lagny-sur-Marne en 1772.
Enseignement : Adjoint à professeur (1764)
Bibliographie :

PV. VI, 154. Corr. X, 170,174. Sanchez, 868. Courajod, EREP, p.29, note 1. 
Eberhart, P., «L’ancienne église Saint-Fursy à Lagny-sur-Marne», revue, Les Amis des Monuments et des Sites de Seine et Marne, n°16, 1985, p.1-12. 

Notes :

1) ou Charles-François-Pierre (Alaux,Guiffrey). On confond les 2 frères : l’aîné Charles-François  reçoit le 2ème prix en 1735. Il va à Rome de 1737 à 1743. Le plus jeune, Jean-Baptiste, a le 1er prix en 1748 et va à Rome de 1749 à 1754.
2) Considéré comme un architecte par Alaux. 
3) En 1748, il y a 2 concours. Le premier en juillet qui remplace le concours réservé de 1747. Un 2ème concours est accordé aux peintres et aux sculpteurs. Aucun sujet n’est donné. Les candidats sont jugés sur les esquisses de leur choix. Ce concours a pour but de compléter le nombre des élèves choisis pour composer la nouvelle école des Elèves protégés. 
4) 1ère promotion : Doyen, Dumont, La Traverse, La Rue, Pajou auquel s’ajoute Hutin avant qu’il reçoive la pension pour Rome à partir de septembre 1749. Cf. Courajod. M. Sandoz perd sa trace  après 1786. Il pense qu’il a peut-être rejoint ses frères à Dresde.

 

Situation géographique

Géolocalisation