LAFITTE, Louis

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 14/10/2016

Identité

Nom de Famille : LAFITTE ou Laffite ou Lafite ou La Fite.
Prénom : Louis
Date de naissance : 15 novembre 1770
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 3 août 1828
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Coiffeur

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture.
Prix de quartier :1788 (1M)
Maître : Gilles-Antoine Demarteau, graveur et Jean-Baptiste Régnault

Carrière

Carrière :

D’après l’ « Arrêté du Directoire sur la réorganisation de l’École de Rome » daté du 9 septembre 1798, les pensionnaires qui n’ont pas pu terminer leurs années d’étude en raison des événements survenus au Palais Mancini, sont admis à retourner à l’École de Rome. (Lafitte a droit à un an)1. Il obtient un nouveau brevet  à condition de prêter individuellement serment2
 Dessinateur du Cabinet du Roi. Puis, à son retour, il fait des dessins pour le calendrier républicain. En 1800 il participe à la décoration de Malmaison et fournit beaucoup de dessins pour des papiers peints, des constructions éphémères, etc. 

Salons, expositions : Salons de 1791, 1795, 1798, 1806, 1808, 1810, 1817
Enseignement : Professeur à l’Académie de Florence.
Bibliographie :

PV. IX, 95. Corr. XVI, 57. Dictionnaire Napoléon, (notice Louis Lafitte, 1019). Sanchez, 932-933.
Marc Allégret, Revue du Souvenir napoléonien,  n°439, février-mars 2002, p.63.

Notes :

1) C’est un vœu pieux au regard de l’article 15 de l’Arrêté du Directoire : « Le Palais national de France à Rome, d’après le rapport desdits commissaires, étant peu propre à recevoir le nombre actuel des élèves artistes, et notre École des arts pouvant être plus avantageusement placée dans l’édifice de la Villa Médicis, le ministre de l’Intérieur est autorisé à concerter avec le ministre des Relations extérieures les moyens d’opérer cet échange avec le gouvernement toscan ». Tractations qui dureront jusqu’en 1803.
2) « Je jure haine à la royauté et à l’anarchie, je jure attachement et fidélité à la République et à la Constitution de l’an 3 », Corr. XVII, p.225-226.

 

Situation géographique

Géolocalisation