LALOUX, Victor

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : François Schommer
Notice créée le 15/10/2016

Identité

Nom de Famille : LALOUX
Prénom : Victor-Alexandre-Frédéric
Date de naissance : 15 novembre 1850
Lieu de naissance : Tours (Indre et Loire)
Date de décès : 15 juillet 1937
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Pierre-Joseph Laloux, entrepreneur de menuiserie
Mère : Louise-Marguerite Vaquier

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : École nationale des Beaux-Arts, 1869
Maître : Jules André

Carrière

Carrière :

Il crée une Agence d’architecture en 1875. Franc-maçon de la Loge «Les Démophiles» de 1873 à 1876. Il adhère à la Fondation Taylor en 1878. Membre du comité, 1908. Président, 1912. D.P.L.G., 1877. S.A.D.G., Président 1894-1903. Membre de la Société centrale des architectes  en 1891. Membre du Conseil  en 1911. Président en 1913. Service des Bâtiments civils, 1883. Président de la Société des architectes du gouvernement en 1894 et 1903. Architecte  de l’École des mines, 1889-1898, de la Cour de cassation, 1894-1912. Inspecteur Général de Fontainebleau en 1904, des bâtiments civils et palais nationaux, 1908. du Panthéon 1908-1912. Expert  près des tribunaux de la Seine. Président de la Société des artistes français,  1910-1912 et 1920-1921. Membre du Conseil supérieur des beaux-arts, 1913, 1919. Membre correspondant de l’American Institute of architects,  1903.

Salons, expositions : Il participe aux Salons de 1883, 1884, 1885, 1989. Membre du jury, 1891.
Oeuvres représentatives :

 Basilique Saint-Martin à Tours, 1886-1890 ; Monuments aux docteurs Bretonneau, Trousseau et Velpeau, à Tours, 1887 ; Hôtel de ville de Tours, 1897-1904 ; Gare d’Orsay, 1898-1900 ; Hôtel de ville de Roubaix, 1907-1911 ; Monument aux morts et à la Victoire, à Béziers, 1925 (avec Injalbert).

 
Enseignement :

Chargé de cours, suppléant de Jules André, 1888. Chef d’atelier, 1888. Professeur  d’atelier libre  à l’École des beaux-arts de Paris de 1890 à 1937 (15 premiers grands prix sont issus de son atelier : Emmanuel Pontremoli 1890, François Chaussemiche 1893, Paul-Marie Bigot 1900, Camille Lefevre 1905, Georges Janin 1910, René Mirland 1911, Jacques Debat-Ponsan, 1912, Albert Ferran, 1914, Jacques Carlu, 1919, Jules Giroud, 1922, Marcel Péchin, 1924, Camille Montagné, 1932, Paul Domenc, 1935, Georges Noël, 1937). 

 
Distinctions : Médaille de première classe en 1880 et 1883. Médaille d’honneur au Salon des artistes français en 1885. Médaille d’or à l’Exposition universelle de 1889. Gold Medal, 1921. Médaille d’or du Royal Institute of British Architects, 1929. Médaille d’or, Fondation Taylor 1932. Chevalier de la Légion d’honneur en 1888. Officier en 1901. Grand officier, commandeur en 1911. Officier d’Académie en 1885.Membre de l’Académie des Beaux-arts : élu le 8 mai 1909, 3ème section, fauteuil VI. Vice-président en 1922. Président en 1923

Bibliographie :

AJ 52 371. S.A.D.G. Delaire.
Lemaresquier, Notice sur la vie et les travaux de Victor Laloux, Publication de l’Institut n°24, Paris, Firmin Didot, 1938.
Martinon, Jean-Pierre, Éducations et carrières  d’architectes. Grands  prix de Rome, École d’architecture  de  Paris-Conflans, 1989.
Pinon, Pierre, Amprimoz, François-Xavier, Les envois de Rome (1778-1968). Architecture et archéologie. Collection de l’école française de Rome, 110, Palais Farnese, 1988.
Crosnier-Lecomte, Marie-Laure,  Victor Laloux, l’architecte de la Gare d’Orsay . Dossier du Musée d’Orsay, Paris 1987.

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis