LAVRILLIER, André-Henri

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 18/10/2016

Identité

Nom de Famille : LAVRILLIER
Prénom : André-Henri
Date de naissance : 7 mai 1885
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : mars 1958
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Henri, graveur sur acier
Mère : Juliette Gaillard
Famille :

Un frère : Gaston Lavrillier (1890-1969), Premier grand prix de Rome de gravure en médailles et pierres fines en 1919André-Henri est marié avec Margaret Cossaceanu1

 

Etudes

Discipline : GRAVURE EN MÉDAILLES ET PIERRES FINES
Lieu d'études : Apprentissage avec son père. Atelier Bourdelle. École nationale des beaux-arts de Paris, 4 novembre 1908-juillet 1911.
Il participe au Salon des artistes français avant 1914. Il fait la guerre de 1914-1918 (La Marne, Verdun). Il est volontaire du corps expéditionnaire en 1917 pour aller en Roumanie. Remarqué par le roi Carol de Roumanie, il est invité à la cour pour préparer les monnaies du royaume.
Maître : Jules-Clément Chaplain, Frédéric de Vernon, Henri-Jules Patey.

Carrière

Carrière :

Après la Guerre, il est protégé par  la Reine de Roumanie. Il devient le graveur du Roi. Il réalise toutes les monnaies roumaines. Le roi Georges V lui commande une monnaie royale britannique, à son effigie en 1930. Il crée la nouvelle pièce de 5 francs en 1933 (elle durera jusqu’en 1958). Il participe à l’Exposition internationale de 1937.  Il reçoit la commande d’une monnaie en or d’Haïlé Sélassié en 1946.  

 
Salons, expositions : Il est invité aux Salons de New-York, et de Bruxelles.
Oeuvres représentatives : Il réalise la Médaille de la Paix d’après la Colombe de Picasso en 1950 ; la médaille pour la Monnaie de Paris,  Rodin en 1952.
Enseignement : Instructeur de la Royal Mint à Londres, 1926. Il ouvre une académie d’art en 1942 à Paris.
Distinctions : Médaille d’or, Diplôme d’honneur à l’Exposition internationale de 1937. Chevalier de la Légion d’Honneur, 1935. Il refuse l’Institut.
Bibliographie :

AJ 52 347. Bénézit, Joseph, Dornand, Guy, «André Lavrillier», Club français de la médaille n°17, 1967.
Reinhardt, Pascale,  Margaret Cossaceanu et  André Lavrillier. Mémoire de maîtrise de Paris IV, 1985. 
Site officiel de la famille Lavrillier.

 
Notes :

1) Cf. Association pour l’étude  et la promotion de l’œuvre de Margaret Cossaceanu et  André Lavrillier.

 

Situation géographique

Géolocalisation