LEBRUN, André-Jean

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 21/10/2016

Identité

Nom de Famille : LEBRUN ou sieur de Bruyn dit Le Brun
Prénom : André-Jean
Date de naissance : vers 1737
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 1811
Lieu de décès : Wilno (Lituanie)
Genre : M

Famille

Père : Jean. d’origine flamande.
Mère : Madeleine Souffrain de La Tonelle
Famille : André-Jean épouse à Rome le 31 janvier 1768 Anna Margherita Vaquier de La Barthe, fille d’un chirurgien-barbier. Elle meurt à Varsovie en 1781. Il se remarie en 1800 avec Jeanne Marguerite Moreau, née en Moselle.

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture. Prix de quartier : 1754 (2M), 1755 (1M), 1756 (2M).
École royale des élèves protégés : 20 octobre 1756 -1759.
Brevet du 25 août 1759.
 
Maître : Jean-Baptiste Pigalle

Carrière

Carrière :

Membre de l’Académie de Marseille (1766). Il part en Pologne en 1768. Premier sculpteur du Roi Stanislas-Auguste. Il revient à Rome en 1772 (au moment du partage de la Pologne). Il sculpte le buste du Cardinal de Bernis.  Il est admis à l’Académie des Arcades (1773). En 1774, il réalise deux statues Minerve et Apollon (sous les traits de Catherine II et du roi). Il  retourne en Pologne en 1779 ;  il sculpte un Faune dansant et Une Bacchante pour le Palais sur l’eau de Lazienki. 

 
Enseignement : Professeur de sculpture à l’Université de Wilno en 1803.
Distinctions : Il reçoit la croix de chevalier en 1768 à Varsovie
Bibliographie :

PV. VII, 7. Corr. XI, 318. Lami, 2, p.37-38. 
Michel, O., André Lebrun en France et en Italie. Sa formation et ses succès romains. Conférence à l’Université de Torun et au Château royal de Varsovie les 21 et 23 septembre 1995.

Situation géographique

Géolocalisation