LEYGUE, Louis

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 26/10/2016

Identité

Nom de Famille : LEYGUE
Prénom : Louis-Georges-Ernest
Date de naissance : 25 août 1905
Lieu de naissance : Bourg-en-Bresse (Ain)
Date de décès : 5 mars 1992
Lieu de décès : Naveil (Loir et Cher)
Genre : M

Famille

Père : Albert, centralien, inspecteur des chemin de fer
Mère : Joséphine Parisot
Famille : Grand-père paternel : photographe

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Lycée Charlemagne. École Germain Pilon. Atelier Wlérick.
École supérieure des arts décoratifs, 1923.
École nationale des beaux-arts de Paris, 1926.
Service militaire, 1928.
Retour à l’École nationale des beaux-arts en 1929.
Maître : Jules-Félix Coutan, François-Léon Sicard, Paul Landowski.

Carrière

Carrière :

Il est arrêté par la Gestapo en 1941 ; déporté dans un camp en Allemagne et rapatrié en 1944.
Membre de la Société des artistes décorateurs, 1956. Il participe au  Cercle d’études architecturales, 1956. 

 
Salons, expositions : Il participe au Salon d’Automne, secrétaire, (1940) au Salon de la Jeune sculpture ; au Peintres témoins de leur temps.
Oeuvres représentatives :

 Décor mural sculpté pour l’Ambassade de France à Ottawa (avec l’architecte Eugène Beaudoin), 1938. Monument à la mémoire des déportés à Nantua, 1947 ;  l’Enfant Martyr, monument aux morts de Thann, 1951 ;  Statue de Rochambeau,  le Pêcheur au carrelet pour le lycée français de Lisbonne, 1951 ; Le Prisonnier Politique Inconnu, 1953. Hôtel de ville d’Abidjan et Jeune Afrique à l’entrée du Pont d’Abidjan, 1954 (grands bas-reliefs en béton);  L’Arbre de la Science à Saint-Dié,1960 ; le Grand Cervidé,  Orléans-La Source, 1960 ; Taureau Révulsé pour l’École des arts et Métiers, 1960. Décoration murale pour la Maison de la Radio, 1962 (avec Henri Bernard et les frères Niermans). 

 
Enseignement : Professeur à l’École des beaux-arts de Paris. Chef d’atelier de sculpture le 1er janvier 1945 jusqu’à sa mort. Professeur à l’École normale supérieure de l’Enseignement technique, ENSET, 1953-1967. Conseil supérieur des beaux-arts 1954, 1955, 1956, 1959, 1960.
Distinctions : Médaille d’or à l’exposition internationale de 1937. Grande médaille des arts graphiques de l’académie d’architecture en 1978.
Chevalier de la Légion d’honneur, 1965. Officier des Palmes académiques, 1967. Officier des arts et lettres. Commandeur, 1974. Médaille combattant volontaire de la Résistance. Croix du combattant, Médaille de la Déportation.
Membre de l’Académie des Beaux-arts en 1969, 2ème section, fauteuil VIII. Vice-président en 1975 et 1981. Président en 1976 et 1982.
Bibliographie :

Catalogue du Musée Rodin, 1974. Catalogue du musée de Vendôme, 1980.
Saltet et Féraud, Hommage à Louis Leygue, Publications de l’Institut,  5bis. Paris, 1992. Poncet, Antoine, Notice sur la vie et les travaux de Louis Leygue,  19 octobre 1994, Paris : Institut de France, 1994.
Gruège, Pierre, «Monographie Louis Leygue», Paris, Les Éditions de l’Amateur, 2000. 

Situation géographique

Géolocalisation