LOUIS, Louis-Nicolas, dit VICTOR

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 26/10/2016

Identité

Nom de Famille : LOUIS dit VICTOR-LOUIS
Prénom : Louis-Nicolas
Date de naissance : 10 mai 1731
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 3 juillet 1800
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père :

Louis, maître maçon1.

 
Famille : Victor épouse une musicienne Marie-Emmanuelle Bayon. Diderot est son témoin.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : Académie royale d’architecture de 1746 à 1755.
Maître : Abbé Le Camus, Louis-Adam Loriot.

Carrière

Carrière : Madame Geoffrin le recommande au Roi de Pologne. Il va à Varsovie en 1765.Il ne sera jamais académicien.
Salons, expositions : Salon de 1787
Oeuvres représentatives : Il travaille à Chartres (au chœur de la cathédrale) en 1767. Il construit le Grand Théâtre de Bordeaux (1773). Il revient à Paris pour agrandir le Palais Royal (1781) et construire le Théâtre français (1785).
Bibliographie :

 PV. VI, 241-242. Corr. XI, 142. Lance II, 88-92. Bauchal, 692-693. Gallet, 349-358. Sanchez, 1108. Dictionnaire des monuments de l’Ile de France. Index Pérouse de Montclos. Marionneau, Charles, Victor Louis, architecte du théâtre de Bordeaux, sa vie, ses travaux et sa correspondance, 1731-1800, Bordeaux, Imp. Gounouilhou, 1881.
«Piranese et les Français, 1740-1790 ». Colloque tenu à la Villa Médicis 12-14 mai 1976. Études réunies par G.Brunel. Éd. dell’Elefante, 1976.
Pariset, François-Georges, «Victor Louis, 1731-1800. Dessins et gravures». Hors-série. Revue historique de Bordeaux, 1980. A.I. B21. 
Les arts de théâtre de Watteau à Fragonard, Exposition à la Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux, 1980. 
Victor Louis et son temps, Actes du colloque (2000), Bordeaux, Christian Taillard, 2004.
l’Art,  1989, n°1, 36-50.
Taillard, Christian, Victor Louis (1731-1800), le triomhe du goût français à l’époque néo-classique, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2009.
Szambien, Werner, « Les architectes parisiens à l’époque révolutionnaire », dans Revue de l’Art,  1989, n°1, 36-50.

 
Notes : 1) La légende veut qu’il soit le fils de son protecteur le maréchal de Richelieu, gouverneur de Guyenne.

Situation géographique

Géolocalisation