MARTIAL, Armand

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Anonyme
Notice créée le 29/10/2016

Identité

Nom de Famille : MARTIAL
Prénom : Armand
Date de naissance : 2 novembre 1884
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 24 janvier 1960
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : François, artisan
Mère : Marie Soubiron
Famille : Famille modeste issue de la campagne nivernaise venue s’installer à Paris au Faubourg Saint-Martin.
Frère : Lucien, peintre, vice-président de la Fondation Taylor.

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : École nationale des beaux-arts de Paris, 10 novembre 1903-14 mai 1910.
Maître : Jules-Félix Coutan, Louis-Ernest Barrias

Carrière

Carrière :  Président des artistes boursiers de la Seine. Sociétaire de la Fondation Taylor.
Ses œuvres : des tombeaux, des monuments commémoratifs, des commandes publiques pour les villes de Bollène, Nice, Bourbon-Lancy, Le Bourget. Conseil d’État. 
 
Salons, expositions : Sociétaire du Salon des artistes français depuis 1908. Adjoint à la présidence (vice -président puis président pour la Seine).
Oeuvres représentatives : Statue équestre d’Albert 1er de Belgique,
Enseignement : Professeur à l’École nationale des beaux-arts Paris, aux cours du soir, du 1er octobre 1929 (il remplace Émile Peynot) à sa retraite le 2 novembre 1954 (il est remplacé par Damboise). Membre du Conseil de l’Enseignement supérieur.
Distinctions :

Médaille de troisième classe en 1912. Médaille d’or en 1924. Hors-concours en  1924. Médaille d’honneur en 1941
Chevalier de la Légion d’honneur en 1931. Officier de l’Ordre de la Couronne de Belgique  en 1938. Officier Ouissam Alaouite.
Académie des beaux-arts : élu le 5 décembre 1951, 2ème section, fauteuil V.

 
Bibliographie :

AJ 52 348. Bénézit.  Who’s who?
Decaris, Albert, Institut de France. Académie des beaux-arts. Funérailles de M. Armand Martial, le 28 janvier 1960. Paris : Firmin-Didot et Cie, n°5, 1960. 
Janniot, Alfred, Insitut de France. Académie des beaux-arts. Notice sur la vie et les travaux de Armand Martial 1884-1960, lue à l’occasion de son installation comme membre de la section de sculpture, Paris : Firmin-Didot et Cie, n°1, 1961.

Notes :

Le Concours de Rome est interrompu pendant la guerre. Les Grands  prix de 1914 et les pensionnaires – Grands prix de 1910 à 1913  - dont le séjour a été interrompu par la guerre reviennent à la réouverture de la Villa Médicis, en mai 1919.

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis