MEYNIER, Charles

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 31/10/2016

Identité

Nom de Famille : MEYNIER
Prénom : Charles
Date de naissance : 24 novembre 1763
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 6 septembre 1832
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Famille : Charles appartient à une famille nombreuse. Son père envisageait pour lui la profession de tailleur.
Un frère aîné, pensionnaire de la Comédie Française
Il se marie avec Geneviève-Félicité Deslandes.

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : Étudie avec le graveur Pierre-Philippe Choffard (1750-1809). Académie royale de peinture et de sculpture.
Prix de quartier :1784 (2M), 1788 (1M).
Maître : François-André Vincent

Carrière

Carrière :

Il rentre en France sous la Terreur. Il est menacé comme ancien élève de l’atelier Vincent. A partir de 1801,  il peint des plafonds dont celui de la coupole de la salle d’Apollon, de la salle des bronzes égyptiens, de la salle des bijoux et de la salle des antiquités grecques et romaines au Louvre. Il a une clientèle privée (Boyer-Fonfrède, Lucien Bonaparte, le comte von Schönborn, etc.)

 
Salons, expositions : Salons de 1795, 1796, 1798, 1800, 1801, 1810, 1812, 1814, 1817, 1819, 1822, 1824, 1827.
Oeuvres représentatives : Voir au Louvre
Enseignement : Meynier dirige un atelier de peinture réservé aux femmes. Professeur à l’école spéciale de peinture et de scuplture, nommé le 7 novembre 1819 jusqu’en 1832, date de sa mort.
Distinctions : Élu le 3 juin 1815 membre de l’Institut (Classe des Beaux-arts au fauteuil XIII (1ère section). Suspendu par décision gouvernementale du 2 août 1815, puis nommé par l’ordonnance royale du 21 mars 1816 membre de l’Académie des Beaux-arts. Officier de la légion d’honneur.
Bibliographie :

PV. X, 5. Sanchez, 1175. N’est pas dans la table de Correspondance. Herluison, 301. 
Quatremère de Quincy, Recueil de notices, Paris, Le Clère, 1834. Éloge prononcé par Quatremère de Quincy (s.d.).
Michel, Régis, «Meynier ou la métaphore parlementaire», Revue du Louvre,(3), 1987. 
Le Comte de Franqueville, Le premier siècle de l’Institut de France, 23 octobre 1795-24 octobre 1895; Paris : Rotschild, 1895-1896, p.179, n°288. 
Chappey, Frédéric, « Les professeurs de l’École des Beaux-arts (1794-1873) » dans Romantisme, 1996, n°93, Arts et institutions, 95-101. 
Mayer-Michalon, Isabelle, Charles Meynier, 1763-1832, Paris, Arthéna, 2008.

Situation géographique

Géolocalisation