MOITTE, Jean-Guillaume, fils

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection Notice créée le 01/11/2016

Identité

Nom de Famille : MOITTE, fils
Prénom : Jean-Guillaume
Date de naissance : 10 novembre 1746
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 2 mai 1810
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Pierre-Étienne (1722-1780), graveur en taille-douce, académicien en 1771.

 

Famille : Un frère aîné, François-Auguste, peintre. 
Jean-Guillaume épouse Adélaïde-Marie-Anne Castellas,  artiste.

Etudes

Discipline : SCULPTURE
Lieu d'études : Académie royale de peinture et de sculpture.
Prix de quartier :1764 (2M), 1766 (1M),1772 (2M).
École royale des élèves protégés : 1768-1770.
Brevet du 24 juillet 1771.
 
Maître : Jean-Baptiste Pigalle, Jean-Baptiste Lemoyne

Carrière

Carrière :

Agréé (29 mars 1783, Figure du Sacrificateur). Membre de l’Académie Saint-Luc de Paris. Il travaille pour Auguste, orfèvre du Roi et crée des modèles qui auront une influence sur l’orfèvrerie de l’époque.

 
Salons, expositions : Salons de 1783, 1785, 1787, 1789, 1791, 1810.
Oeuvres représentatives :

Il sculpte des figures colossales (de la Bretagne et de la Normandie pour la barrière de Paris dite des Bons-Hommes). Pendant la Révolution, il fait le fronton de l’église Sainte-Geneviève.
Sous l’Empire, il réalise le mausolée de Desaix au Mont-Saint-Bernard. Il sculpte également le buste de Léonard de Vinci et la statue équestre de l’Empereur. Il exécute les décors extérieurs de l’hôtel de Salm.

 
Enseignement :

Chargé de préparer la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802) : Projet  d’organisation de l’École spéciale  des Beaux-arts de Paris. Professeur à l’école de peinture et de sculpture du 18 septembre 1809 jusqu’à sa mort. Maître d’Antoine-François Gérard et d’Auguste-Marie Taunay.

 
Distinctions : Élu le 12 décembre 1795 membre de l’Institut (Classe de Littérature et des Beaux-arts au fauteuil IV (section II). Nommé par arrêté du 28 janvier 1803 membre de la Classe des beaux-arts (section sculpture). Chevalier de la légion d’honneur.
Bibliographie :

 PV. VII, 384. Corr. XII, 349. Herluison, 308. Lami, 2, 164-169. Sanchez, 1212-1214. 
Blanc, C., Le Trésor de la Curiosité, tiré des catalogues de vente, tome 2, 1863, 268-269.
Quatremère de Quincy, A.C., Recueil de notices historiques, Paris, Le Clère, 1834, 295-307, Notice lue par Jules Le Breton le 3 octobre 1812. 
Le Comte de Franqueville, Le premier siècle de l’Institut de France, 23 octobre 1795-24 octobre 1895; Paris : Rotschild, 1895-1896, p.106. 
Campbell, R.J., Jean-Guillaume Moitte : the sculpture and graphic art (1785-1799),  Thèse, États-Unis, Brown University, 1982. 
Gramaccini, G., « J.G.Moitte et la Révolution française », Revue de l’art, tirage à part, 1988.
Gramaccini, G.,Jean-Guillaume Moitte/ Leben und Werk, Berlin, Akademie Verlg, 1993.  
Catalogue de l’exposition Skulptur aus dem Louvre. Sculptures françaises néo-classiques, 1760-1830-, Paris, Musée du Louvre, 23 mai-3 septembre 1990.
Chappey, Frédéric, « Les professeurs de l’École des Beaux-arts (1794-1873) » dans Romantisme, 1996, n°93, Arts et institutions, 95-101

Situation géographique

Géolocalisation