NORMAND, Alfred-Nicolas

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Alexandre Cabanel
Notice créée le 04/11/2016

Identité

Nom de Famille : NORMAND
Prénom : Alfred-Nicolas
Date de naissance : 1er août 1822
Lieu de naissance : Paris
Date de décès : 7 mars 1909
Lieu de décès : Paris
Genre : M

Famille

Père : Louis-Éléonore (1780-1862), architecte
Famille : Grand-père : Charles-Pierre-Joseph (1764-1840), Premier prix d’architecture en 1792.

Etudes

Discipline : ARCHITECTURE
Lieu d'études : École royale et spéciale de dessin, 1839. Atelier Lecocq de Boisbaudran. École royale et spéciale des beaux-arts, 1842.
Maître : Louis-Éléonore Normand père, François-Marie Jay.

Carrière

Carrière :

DPLG, 1847. Société centrale des architectes, 1853, Président, 1898. Sociétaire de la Fondation Taylor, 1845. Inspecteur des  travaux de la Ville de Paris, 1852. Sous-inspecteur des Travaux publics  de 1852 à 1855. Auditeur  du Conseil des bâtiments civils, 1857. Inspecteur général des prisons de l’Empire en 1861 (prison de Rennes). Il construit l’hospice de Saint-Germain-en-Laye, le marché de Grenelle. Il restaure  la maison pompéienne du Prince Napoléon en 1854-1860 ; la Colonne Vendôme et l’Arc de Triomphe de l’Étoile en 1871. Architecte des Bâtiments civils, 1862 ; Membre du Conseil général des bâtiments civils, 1894.

 
Salons, expositions : ’Exposition universelle de 1855
l’Expositions universelles de 1878 et 1889.
Oeuvres représentatives : Il fait plusieurs milliers de photographies d’architectures et de sites en France, en Europe et au Moyen-Orient de 1851 à 19002.
 
Distinctions :

Médaille de première classe, 1845. Médaille de première classe à l’Exposition universelle de 1855. Médaille de seconde classe à l’Exposition universelle de  1878 et 1889. Chevalier de la Légion d’honneur en 1860.
Membre de l’Académie des Beaux-arts en 1890, 3ème section, fauteuil VI . Vice-président en 1899.  Président en  1900.Vice-président de la société française de photographie en 1909.
Membre de l’Académie des  sciences, lettres et beaux-arts de Belgique. Société impériale des architectes de Saint-Pétersbourg. Société des architectes de Madrid. Royal Institute of British architects, Londres.

 
Bibliographie :

AJ 52 377. SADG. Fonds Normand. Nantes.
Nénot, Paul, Daumet, Honoré,  discours pour les funérailles d’Alfred Normand, le  5 mars 1909. Institut de France, Paris : Firmin Didot,1909. 
Laloux, Victor, Notice sur la vie et l’œuvre d’Alfred Normand, Publications de l’Institut n°1, Paris : Firmin Didot,1916.
Saddy, Pierre, Alfred Normand, architecte. Paris : CNMHS, (Service des expositions de la caisse nationale des monuments historiques),1978.
Martinon, Jean-Pierre, Éducations et carrières  d’architectes. Grands  prix de Rome, École d’architecture  de  Paris-Conflans, 1989.
Pinon, Pierre, Amprimoz, François-Xavier, Les envois de Rome (1778-1968). Architecture et archéologie. Collection de l’école française de Rome, 110, Palais Farnese, 1988.

Notes :

1) Alfred Normand effectue des tirages d’après une série de négatifs de photographies prises par Ducamp au Proche-Orient.
2) Le docteur Cayla (son petit-fils) offrit l’ensemble des clichés aux archives photographiques des Monuments historiques en 1946.

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis