PALLIÈRE, Louis

Collection : Pensionnaires de l'Académie de France à Rome - Voir les autres notices de cette collection
Auteur : Auteur du portrait : Henri-Joseph de Forestier
Notice créée le 06/11/2016

Identité

Nom de Famille : PALLIÈRE
Prénom : Louis-Vincent-Léon
Date de naissance : 19 juillet 1787
Lieu de naissance : Bordeaux (Gironde)
Date de décès : 28 décembre 1821
Lieu de décès : Bordeaux (Gironde).
Genre : M

Famille

Père : Jean Pallière peintre-graveur
Mère : Jeanne Pottier
Famille : Un frère aîné : Armand-Julien, peintre. Parrain : joaillier

Etudes

Discipline : PEINTURE
Lieu d'études : École nationale de peinture, de sculpture et d’architecture de Paris.
Maître : Atelier François Vincent. Second prix en 1809.

Carrière

Carrière :

Peintre. Meurt à 33 ans.

 
 
Salons, expositions : Il participe au Salon 1815 et à l’exposition à Paris en 1819.
Oeuvres représentatives :

Ses œuvres : Junon empruntant à Vénus sa ceinture, en 1819 ; Saint-Pierre guérissant un boiteux ; Tobie rendant la vue à son père ; Un berger en repos (Musée de Bordeaux) ; Une nymphe chasseresse sortant du bain ; Prédication à Rome pendant la nuit. Un paysage de la Villa d’Este (au Metropolitan Museum of art).

 
Distinctions : Médaille de première classe au Salon de 1819.
Bibliographie :

Archives de Bordeaux : acte de baptême 1787. Statistique générale du département de la Gironde, 1883. Bénézit. Gabet.
«Éloge de Louis Vincent Pallière», la Ruche d’Aquitaine, 13 décembre 1820.

Notes :

1) Pallière fait partie du groupe de pensionnaires qui, au moment des Cent jours, désireux de défendre Murat, roi de Naples, sont arrêtés à Paestum.

 

Situation géographique

Géolocalisation

Informations sur la fiche biographique

Auteur de la fiche : Annie Verger
Droits sur l'image : Villa Médicis