Rechercher sur le site

  • Chercher les documents contenant un mot OU un autre : tapez simplement les mots à la suite => artiste français
  • Chercher les documents contenant un mot ET un autre : utilisez le mot-clef AND => artiste AND français
  • Chercher les documents contenant une expression exacte : taper l'expression entre guillemets => "artiste français"
  • Birthplace > Paris (retirer)
  • Discipline > PEINTURE (retirer)
  • Siècle > XVIII (retirer)
  • Séjour à Rome > Dans la table des procès-verbaux, un « Blanchard le jeune » reçoit une 1ère médaille en 1703. Le nouveau directeur de l’Académie de France à Rome, François Poërson, arrive l’année suivante, en 1704, avec «cinq garçons peintres»(note 3). Parmi ces élèves, il y a « Gabriel Blanchard, peintre, fils du défunt garde des tableaux du Roi » (note 4). Parmi les 5 arrivants, il y a 2 neveux de Jules Hardoin-Mansart (l’un prêtre et l’autre architecte). Il est donc possible que le Blanchard cité soit un parent du Surintendant, envoyé à Rome à la mort de son père (note 5). Il souhaite renoncer à la peinture pour entrer dans les armées du Pape sans toutefois y parvenir. (retirer)

Limiter votre recherche

Birthplace
Paris [X]
Genre
Discipline
PEINTURE [X]
Date du Prix de Rome
Date d'arrivée à Rome
Séjour à Rome
Dans la table des procès-verbaux, un « Blanchard le jeune » reçoit une 1ère médaille en 1703. Le nouveau directeur de l’Académie de France à Rome, François Poërson, arrive l’année suivante, en 1704, avec «cinq garçons peintres»(note 3). Parmi ces élèves, il y a « Gabriel Blanchard, peintre, fils du défunt garde des tableaux du Roi » (note 4). Parmi les 5 arrivants, il y a 2 neveux de Jules Hardoin-Mansart (l’un prêtre et l’autre architecte). Il est donc possible que le Blanchard cité soit un parent du Surintendant, envoyé à Rome à la mort de son père (note 5). Il souhaite renoncer à la peinture pour entrer dans les armées du Pape sans toutefois y parvenir. [X]
Date de départ de Rome
Siècle
XVIII [X]

Fièrement propulsé par Omeka.