skip to Main Content

Bienvenue dans l'interface de contribution à la Base de Catalogues du projet Artl@s !

Artlas produit une base mondiale de catalogues d’expositions organisées partout dans le monde depuis le 19e jusqu’à nos jours. Cette base est en constante évolution elle évolue régulièrement au fil des contributions des chercheurs qui participent au projet. Tous les contributeurs sont des spécialistes, qui mettent bénévolement, à disposition de tous, le fruit d’heures nombreuses de travail. Nous vous remercions de les citer systématiquement. Evolutive, la base sera d’autant plus exhaustive que vous contribuerez à ce projet ! Rejoignez-nous en contactant l’équipe.

La construction de la base a été financée par l’Agence nationale pour la Recherche (ANR), grâce à un projet Jeunes Chercheurs – Jeunes Chercheuses (2011-2106). Son développement et son entretien sont permis grâce au soutien de l’École normale supérieure, de l’Université de recherche Paris Sciences Lettres et du labex TransferS (Ecole normale supérieure / Collège de France, Paris).

Que contient la base Artlas ?

La base contient des catalogues d’expositions du monde entier depuis le 19e siècle, qu’elle permet d’interroger de manière simple ou complexe. La base ne contient que les données indiquées par les catalogues. Elle n’est donc pas et ne peut être exhaustive ! La Base de catalogues Artl@s ne représente pas non plus toute l’activité mondiale d’expositions d’art vivant depuis le 19e siècle.

Nous axons pour le moment la collecte sur les catalogues des biennales « périphériques » (Brésil, Egypte, ex-Yougoslavie, Italie pour commencer), afin de reconstituer l’internationalisation du marché et de la scène de l’art vivant depuis le 19e siècle en sortant de la géopolitique monocentrique et bilatérale qui a jusqu’ici caractérisé l’histoire de l’art des 19e et 20e siècles (Paris-New-York, et si peu d’intérêt pour « le reste »). La base doit nous permettre aussi d’étudier de manière globale le collectionnisme, la présence des femmes, l’évolution des sujets et des formes artistiques, l’institutionnalisation de l’art moderne et contemporain, l’histoire du marché, la politique dans les biennales etc… ainsi que les questions de centres et de périphéries dans l’histoire mondiale de l’art vivant.

Back To Top