skip to Main Content

Après quatre années focalisées sur les circulations artistiques transnationales et leur traçabilité (2012-2013 sur les « Périphéries », 2013-2014 sur l’Amérique latine, 2014-2015 sur l’Afrique et 2016-2016 sur les pays arabes), le groupe entame une étude des circulations mondiales dans le cadre des biennales. Les biennales sont étudiées le plus souvent de manière monographique, alors qu’elles constituent un point de vue exceptionnel sur la mondialisation artistique sur plus d’un siècle. Depuis les années 1890, les biennales ont en effet donné le pouls régulier de la scène internationale de l’art, des arts plastiques à la musique et la performance, comme de sa géopolitique – c’est souvent pour sortir d’une situation « périphérique » que des biennales (voire des Triennales et des Quadriennales) furent fondées, de Venise (1895) à São Paulo (1951), Tokyo (1952), Kassel (Documenta 1955), Alexandrie et Lubljana (1955) et même Paris en 1959, Varsovie (1966), Medellín (1968), jusqu’à Istambul (1987), Sharjah (1993) et Shanghai (1996). Tout en invitant des spécialistes qui nous aideront à mieux comprendre l’état actuel de la recherche sur les circulations au sein et entre biennales sur la longue durée, le groupe poursuivra une collecte systématique de catalogues de quelques « Biennales du Sud », Alexandrie (Egypte), Venise et São Paulo, commencée en 2015-2016. Paula Barreiro-Lopez, Pr. invitée du Labex TranferS, en mai juin 2017, et Ana Paula Simioni, Pr. à l’université de Sao Paulo, présente au premier semestre 2016-2017, accompagneront nos travaux.

LE JEUDI DE 13H30 – 16H00
SALLE DE L’INSTITUT D’HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE
(45 rue d’Ulm, Salle de l’IHMC—escalier D, 3e étage)

Les séances alternent entre séminaire au sens classique du terme (rencontre avec un chercheur et discussion, lectures et commentaire critique de bibliographie),et « Artlaslab », séances de travail sur données numériques et archivistiques.

Reprise du séminaire

Cette première séance a pour but de fédérer l’équipe qui se réunira cette année dans le projet Artl@s. Les participants sont invités à se présenter chacun.e. lors d’un tour de table - et à parler brièvement de leurs intérêts de…

En savoir plus

Biennales et mondialisation artistique (B. Joyeux-Prunel)

On peut étudier la mondialisation artistique, d’un point de vue "distant" comme très détaillé, par l’analyse des circulations artistiques transnationales au prisme des expositions et de leur géographie internationale. Partant de collections exhaustives de catalogues d’expositions, rassemblées en base de données géoréférencées,…

En savoir plus

La Biennale de São Paulo dans son contexte (Ana Paula Simioni, Pr. à l’univ. de Sao Paulo)

Inaugurée en 1951, la Biennale de São Paulo est depuis sa fondation une référence fondamentale pour les systèmes d’art du Brésil et d'Amérique latine. Cette séance vise à présenter l’histoire de ces grandes expositions au Brésil, en soulignant les principales…

En savoir plus

ARTL@S’LAB : premiers pas pour travailler la Base de catalogues d’expositions (B. Joyeux-Prunel)

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

Des expositions internationales aux biennales. Propositions pour une lecture spatiale d’un phénomène mondial et local. (Tatiana Debroux, IHMC)

En 1895, la ville de Venise accueillait la première « biennale » de l’histoire, une exposition d’art calquée sur le modèle des grandes expositions internationales alors très en vogue. La Biennale de Venise, tout comme ses inspiratrices, proposait aux visiteurs de…

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

Biennales of the South (Anthony Gardner, Oxford University, Ruskin School of Arts)

Article à lire avant la séance disponible sur demande (écrire @Béatrice Joyeux-Prunel).

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

ARTL@S’LAB (encodage)

La séance se fait en bibliothèque.

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Bilan d’étape de l’encodage réalisé jusque-là.

En savoir plus

ARTL@S’LAB

La séance se fait en bibliothèque.

En savoir plus

Les contradictions d´une modernité périphérique: la réception des modèles de « l´art total » au Brésil (Ana Paula Cavalcanti Simioni, univ. de Sao Paulo / IHMC 2016)

Dans cette conférence, je me concentrerai sur les projets d’art décoratif réalisés au Brésil par le couple d’artistes John et Regina Graz dans les années 1920 et 1930. Ces artistes ont été les premiers à essayer d’introduire l’idéal de «…

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

Décentrements et Régionalismes : Une histoire croisée des Biennales de La Havane et de Dakar (Sabrina Moura, Université de Campinas, Brésil)

Cette recherche vise à étudier le rôle des deux projets stratégiques dans le domaine des arts visuels - les biennales de La Havane (1984) et Dakar (1990-1992) - en vue des échanges politiques, intellectuels et culturels entre l’Afrique et l’Amérique…

En savoir plus

ARTL@S’LAB

Béatrice Joyeux-Prunel Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’ENS, habilitée à diriger les recherches, fondatrice et directrice du projet ARTL@S. Ses travaux portent sur l’internationalisation artistique aux XIXe et XXe siècles. Dernier livre : Les…

En savoir plus

Documenta et Biennale de Paris (Julie Sissia, Sciences Po Paris)

En octobre 1959, André Malraux qui vient d’être nommé ministre des Affaires culturelles inaugure la première Biennale de Paris. Au même moment se tient à Cassel, en RFA, la deuxième Documenta. Les deux manifestations, dédiées à l’art contemporain, peuvent être…

En savoir plus

A Global and Quantitative Approach to Biennials (Christian Morgner, Leicester University)

There is a boom of art historical studies on the globalisation of the arts or global art world. Sociological accounts are, despite the rise of cultural and art sociology in recent years, almost complete absent from this discussion. This presentation…

En savoir plus

La Biennale d’Istambul (Ceren Özpinar, University of Sussex)

Istanbul Biennials are one of those city-wide events in which the venues have usually been public spaces including vacant buildings, car parks and old public baths. These locations have served as ambiguous places for art, often making the visitors doubt…

En savoir plus

Biennales et politique artistique sous le Franquisme (Paula Barreiro-Lopez, Pr. invitée du LabEx TransferS, Univ. de Barcelone)

À partir des années 1950, la dictature franquiste trouve dans les arts un outil de politique extérieure fort utile, et pendant près de vingt ans, elle tente de contrôler l’avant-garde afin de l’utiliser dans son entreprise de réhabilitation de l’Espagne…

En savoir plus

The Hemispheric Politics of Mexico’s Inter-American Biennials (1958 and 1960). (Fabiola Martínez, Saint Louis University, Madrid)

The 1950s in Mexico was a decade of transition marked by rapid industrialisation and modernisation projects that were changing the urban and social fabric of the nation. This eagerness to modernize, following the lead of the United States, however, was…

En savoir plus

Avant-garde et réalité sociale à la Biennale de Venise de 1976 : une lutte pour la signification de l’art moderne dans l’Espagne du franquisme (Paula Barreiro-Lopez, univ. de Barcelone)

En 1976, presque un an après la mort du dictateur Francisco Franco (le 20 novembre 1975), eut lieu la première évaluation générale de la période artistique des années franquistes avec l’exposition rétrospective España: Vanguardia artística y realidad social: 1936–1976 (Espagne : Avant-garde artistique…

En savoir plus
Back To Top