skip to Main Content
2018-2019 : Les Femmes dans la mondialisation artistique

Dans l’immense majorité des cas, les carrières des artistes femmes ayant exposé au Salon, à Paris, au tournant du XIXe siècle présentaient un centre de gravité esthétique et professionnel situé en France. En comparant néanmoins avec la situation de leurs collègues masculins, on se propose, d’une part, d’examiner en quoi peut consister « l’internationalisation » d’une carrière d’artiste à cette époque ; on se demandera, d’autre part, si, à partir des quelques cas de carrières féminines transnationales identifiées entre les années 1780 et les années 1820, il est possible de produire une typologie des profils et quels éclairages cette opération peut amener tant sur l’histoire sociale des artistes, que sur celle des circulations internationales des artistes et des oeuvres de cette période.

Séverine Sofio est sociologue, chargée de recherches au CNRS. Ses travaux portent sur le genre et la construction des différences entre les sexes, notamment dans les arts (peinture, sculpture, gravure), et sur la culture visuelle en Europe aux XVIIIe-XIXe siècles. Elle s’intéresse aussi à la sociologie des arts et de la culture à l’époque contemporaine, à la sociologie du travail audiovisuel, à la production et la post-production (montage) des séries télévisées. Elle est notamment l’auteure de Artistes femmes: la parenthèse enchantée, XVIIIe-XIXe siècles, Paris, CNRS, series: « Culture & société », 2016, 380 p.

Page personnelle sur le site du CRESPPA (Centre de Recheches sociologiques et politiques de Paris).

Séance le jeudi 6 décembre 2018, en salle de l’IHMC, 45 Rue d’Ulm (escalier D, 3e étage),de 13h30 à 15h30.

Back To Top