skip to Main Content

Docteur en sociologie, agrégée d’arts plastiques, Annie Verger est chercheuse indépendante. Elle a enseigné la culture générale à l’École des beaux-arts d’Angoulême, l’histoire de l’art à l’université de Paris 1- Sorbonne, et a dirigé un séminaire de sociologie de l’art à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA).

Membre du comité de recherche en sociologie de l’art de l’Association Internationale des Sociologues de Langue française (A.I.S.L.F.), elle a été parmi les premiers chercheurs à introduire les problématique sociologiques dans la recherche en histoire de l’art.

Parmi ses publications les plus connues:

  • Annie et Gabriel Verger, Dictionnaire biographique des pensionnaires de l’Académie de France à Rome (1666-1968), Dijon, Éd. L’échelle de Jacob, 2011
  • Annie Verger, « Modes d’évaluation des manifestations d’art contemporain », in La mise en scène de l’art contemporain, André Ducret, Nathalie Heinich, Daniel Vander Gucht, Actes du colloque A.I.S.L.F – A.S.B.L.F. organisé à Bruxelles en octobre 1989. Publication : Éd. Les éperonniers, Bruxelles, 1990.
  • Annie Verger : « La sociologie comme agit-prop. » in Rencontres avec Pierre Bourdieu. sous la direction de Gérard Mauger, Paris, éditions du croquant, 2005, p.611-622.
  • « Le champ des avant-gardes », Actes de la recherche en sciences sociales, Paris, juin 1991, n°88, pp.2-40.
  • « The Art of Evaluating Art ; How to Assess the Incomparable ? » International Journal of Political Economy, summer 1995, pp.63-99.
  • « Le devenir artistique et professionnel des pensionnaires de l’Académie de France à Rome après 1968 », Studiolo, n°6, p. 233-291, 2008Annie Verger est l’auteure également de plusieurs rapports : sur Le devenir artistique et professionnel des pensionnaires de l’Académie de France à Rome après 1968, rédigé en collaboration avec Louis Pinto, directeur de recherche au CNRS, commandé par le Ministère de la culture (DAP) et le directeur Bruno Racine de la Villa Médicis, novembre 2002 (non publié); et sur Le devenir professionnel des membres de l’École française de Rome (1974-2004), en collaboration avec Gabriel Verger, EFR/ LabexTransferS CNRS/ENS /Collège de France, mars 2014, (non publié).

Annie Verger est également plasticienne. Deux de ses oeuvres sont dans des collections publiques : Italian graffitis, 1982 (FRAC Languedoc-Roussillon) et Les visiteurs de Kassel, 1983 (FRAC Poitou-Charentes).

Au sein d’Artl@s, Annie Verger travaille avec Gabriel Verger à la base exhaustive des Pensionnaires de la Villa Médicis à Rome – recherche de sources en archives, constitution de fiches biographiques, recherche iconographique; analyse historique et sociologique.

 

Back To Top