skip to Main Content

Béatrice Joyeux-Prunel est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’Ecole normale supérieure de Paris depuis 2007, habilitée à diriger les recherches (HDR) depuis 2015. Elle enseigne l’histoire de l’art, les approches mondiales et quantitatives, les humanités numériques et prépare les étudiants aux concours de conservateur du patrimoine. Elle est chargée des relations internationales du département d’Histoire et Théorie des arts (DHTA), et responsable du Parcours Humanités numériques de l’ENS. Elle dirige des thèses de doctorat en histoire de l’art. Ses recherches portent sur l’histoire mondiale des avant-gardes, la culture visuelle du pétrole et les cultures numériques.

Béatrice Joyeux-Prunel a fondé et dirige Artl@s depuis 2009. Elle coordonne depuis 2016 un second projet sur les cultures numériques, en collaboration avec des plasticiens : Postdigital (www.postdigital.ens.fr).

Parmi ses publications :

  • ouvrages collectifs : (direction)  L’Art et la mesure : histoire de l’art et et méthodes quantitatives, sources, outils, bonnes pratiques (Paris, Editions Rue d’Ulm, 2010);
  • en codirection avec Thomas DaCosta Kaufmann et Catherine Dossin, Circulations in the Global History of Art (New York, Routledge, 2015; réédition en 2017),
  • Nul n’est prophète en son pays ? l’internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes, 1855-1914 (Paris, Nicolas Chaudun/ Musée d’Orsay, 2009 – Prix du musée d’Orsay)
  • Les Avant-gardes artistiques. Une histoire transnationale – Vol. 1 : 1848-1918 (Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2016)
  • Les Avant-gardes artistiques. Une histoire transnationale – Vol.2 : 1918-1945 ( Paris, Gallimard, Folio Histoire, 2017)
  • Les Avant-gardes artistiques. Une histoire transnationale – Vol. 3 : 1945-1970 (Paris, Gallimard, Folio Histoire, à paraître).

Liens vers :

Back To Top